AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ...foiré de château !

Aller en bas 
AuteurMessage
Kay Penthéra
♥ Admin ♥ & Préfète en 5ème
♥ Admin ♥ & Préfète en 5ème
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3109
Age : 33
Maison, Camp, Poste : Serpentard, Elève de 5ème & Préfète, Ecrivaine
Sort préféré : Accio & Incarcerem
Age du perso : 15 ans
Date d'inscription : 11/11/2006

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp: Indécise... Elle préfère son propre camp.
Sang: Sang-pur
MessageSujet: ...foiré de château !   Sam 22 Mar 2008 - 15:44

ZzzzzZzzzzZzzzzzzZzzzzzzzZz
ZzzzzZZZZzzzzzZZzzzzzZzz
ZZzzzzzzzZZzzzZZZZZzzzzzzZZz


D’apparence la salle semblait vide et des plus anodine. Une ancienne salle de classe maintenue à peu près propre, laissant juste un fantôme insipide de ce qu’elle fut.
Le sol, dallé de pavés rustiques, n’avais visiblement pas vu de matériel de ménage, les elfes devaient bouder l’endroit. Les murs de pierres grises ressemblaient à chaque mur du château, en un peu plus sale et émietté par endroit. La seule chose un peu incongrue, les deux immenses fenêtres étaient dorénavant cachées par deux épais rideaux de velours d’un bleu si foncé qu’il paraissait noir.
Quelques pupitres couvraient la surface habitable, quelques-uns un peu de guingois.
Enfin une estrade et au dessus un grand tableau noir parcouru de fines rides, surement quelques élèves venus se venger à coup de sorts ou de pierres des cours.
Bref la salle de classe abandonnée du rez-de-chaussée montrait parfaitement que tous les profs l’avaient désertée, mais pour une fois elle n’était pas vide.
Il arrive que les élèves se regroupent là, pour étudier, pour échafauder des plans, pour échapper à Rusard ou à son imbécile de chatte... Mais là, seule une petite silhouette occupait l’endroit.
Tout au fond près du mur, le genre de place qu’on attribut aux cancres, sur un de ces pupitres étroits et peu pratique, dormait une adolescente aux cheveux turquoise.
La planche qui servait de partie bureau, reliée par du cuivre oxydé à une chaise, était occupée par un encrier posé dans l’espace prévu pour, une plume s’y dressait fièrement pourtant en train de sécher. A côté divers parchemins, certains noircies de l’écriture de la jeune fille d’autres non.
Visiblement elle avait étudié au point de ne pas se rendre compte qu’elle tombait de fatigue. Ainsi elle avait rejoint le marchand de sable sans ranger quoique ce soit.
Assise sur le petit siège, les pieds posés dessus aussi donc les jambes de ramenées contre elle, callée tout contre le dossier, les bras à moitié sur le pupitre et la tête posée dessus, Kay dormait à poings fermés à peine gênée par ses cheveux étalés tout autour d’elle.


ZzzzZZZzzzzZZZZzzZZZZZzzZZ
ZZzzzZZZzzzzzZZZzzzzZzzz
ZzzZZzzzZzzzZzzZZzz


La Préfète ouvrit un œil, puis deux. Elle les papillonna un moment pour faire le point et pour prendre conscience de l’endroit ou elle se trouvait. Tout lui revint en mémoire, par exemple son étude intensive en vue des devoirs à rendre et de la rumeur sur le futur gros examen de Défense Contre les Forces du Mal.
Kay jura de s’être ainsi laissée aller, elle se leva d’un bond et manqua de se rétamer au sol vu sa position précaire. Elle se rattrapa après le rideau et réussit à se mettre debout. Elle fourra alors toutes ses affaires dans son sac qu’elle passa en bandoulière et en titubant légèrement à cause des bribes de son sommeil elle se dirigea vers la sortie.
La main sur la poignée elle poussa fortement, son épaule rencontra alors brusquement le panneau de bois qui ne bougea pas d’un pouce.
La cinquième écarquilla les yeux de surprise et se recula légèrement. Elle réitéra la manœuvre sans plus de succès. Le loquet restait obstinément fermé. Kay souffla et sorti sa baguette sans trop s’inquiéter, pour le moment.


- Alohomora !

Le sort jaillit et percuta la porte, sans résultat.
La jeune fille commença à sentir la colère monter et elle lança le sort plusieurs fois de suite sans que ça ne fasse quoique ce soit à son plus grand désarroi.
Puisque le classique ne fonctionnait pas elle se lança à tout hasard dans des sorts moins conventionnels, allant même jusqu’à utiliser des sorts classés "magie noire" apprit avec son cher paternel. Mais rien, le sort d’explosion manqua tout de même dans l’envoyer voler au loin, heureusement qu’elle s’était décalée. Bon pour l’utilisation de la magie c’est râpé.
Avec beaucoup de sang froid elle rangea proprement sa baguette, puis elle craqua et se jeta sur la porte pour taper dessus comme une enragée. Coups de pieds, coups de poings, épaules… tout y passa, sans résultat une nouvelle fois.


* Ah nan mais y en à ras la marmite là !!!! Je ne vais pas rester coincée ici quand même !!!! C’est la mort de l’hippogriffe je vais crever dans cette salle pourrite et toute seule ! *

La Serpentard sentit que ses yeux menaçaient de laisser sortir quelques larmes de rage, d’indignation, de colère… Elle s’immobilisa et s’exhorta en calme en respirant doucement.
Plus sereine elle tourna le dos à la sortie pour faire l’état des lieux, ses yeux se posèrent sur les fenêtres encore invisible, sans réfléchir plus elle s’y précipita et d’un geste sec elle tira les rideaux pour découvrir les vitres salies. Elle plongea aussitôt son regard vers le bas, habitude prise dans sa salle commune suite au château devenu trop joueur. Elle l’aurait parié, la salle n’était plus en bas mais au troisième. Un grognement lui échappa et faisant fit de tout elle ouvrit tout de même la fenêtre ou elle se issa avec moult effort, allant jusqu’à poser son genou droit sur la corniche pour mieux se pencher et mieux voir.


* Pas la peine de rêver, si je passe par ici je suis morte. Je ne suis pas une athlète, j’ai toujours mal à la jambe et de toute façon c’est impraticable ! *

A regret elle ferma le tout et alors qu’elle terminait sa descente elle glissa sèchement et tomba sur le genou de sa jambe cassée. Elle poussa un cri et s’étala sur le sol en soufflant.
Attrapant le pauvre rideau elle réussit à se remettre sur ses pattes, tremblante et à bout de nerf.
Plantée au milieu de la pièce jusqu’ou elle avait boitillé, Kay regardait autour d’elle sans plus savoir quoi faire. Légèrement apeurée de ne pouvoir sortir.
Elle lança son sac près de la porte pour soulager son corps fatigué et alors qu’elle prenait la décision de le suivre pour taper à nouveau sur cette maudite sortie avec l’espoir qu’on l’entende, la sonnerie du collège lui vrilla les tympans.


* Par Lucifer Dumbledore va me tuer !!!! La réunion de Préfet !!!! Rhaaa au nom du vénéré caleçon à poids de Merlin je vais me taper la honte de ma vie ! Thaïs sera là avant moi ! Oh Serpentard fait que Kach ne soit pas là !!! Et Hodway… Bordel de bouse de Dragon séché !!!!!! *

En proie à la panique qu’elle n’avait pas ressentie, la jeune fille oublia sa jambe douloureuse pour se précipiter au mur le plus proche qu’elle se mit à tâter dans tous les sens. Elle pressa chaque pierres à sa portée, alluma les bougies et tourna les candélabres. Elle manqua de mettre le feu à la pièce en lançant un Incendio mal maîtrisé avec ses nerfs bouillants de colère et de frustration.
Elle arriva alors sur l’estrade, devant le tableau qui faisait peine à voir.
Elle examina l’endroit tout aussi affolée, ne se rendait pas compte qu’elle hurlait à s’en brûler la gorge pour qu’on l’entende.
Adieu maîtrise de sois exemplaire… Pôpa serait pas content…
Les torches s’éteignirent alors sans préavis et plongée dans le noir Kay heurta un pupitre ce qui la renvoya au sol, le nez dans la poussière de l’estrade. Elle ne put jurer encore que la lumière revenait, lui révélant un rait de lumière sous le tableau. Oubliant tout elle fronça ses sourcils et s’approcha en rampant, ne se rendant pas compte qu’elle achevait de pourrir un énième uniforme.
Commence à couter cher ce collège à la fin ! Faut qu’elle pense à commander un gros lot d’uniforme, juste au cas où hein !
Le nez contre le mur, elle réussit à glisser ses doigts sous le panneau qu’était le tableau.


* Mouhahaha, je savais qu’il y avait forcément un passage dans ce gourbi ! Mais… heu…
COMMENT ON OUVRE HEU !!!! JE VEUX SORTIR NOM D’UNE GARGOUILLE RIDEE !!! *


La Serpentine se releva et commença à tâtonner autour du tableau noir, cherchant quelque chose à actionner, un déclic, un moyen de passer.
Elle réfléchit aux passages qu’elle connaissait et son visage se ferma quand elle pensa au fait que la plupart des ces chemins peu connu s’ouvrait avec mot de passe.
Elle se laissa tomber dans la poussière, le nez levé vers le plafond pour penser plus sereinement.


* Bon, j’arriverais à cette foutue réunion même si je suis amochée, même si je suis en retard, même si je dois mourir bon sang de bois ! Réfléchissons, logiquement Dumby est originaire à la plupart des mots de passe de Poudlard puisqu’il est le directeur et qu’il contrôle presque tout. Donc, c’est forcément un truc stupide que personne n’oserait utiliser en public de peur de se retrouver sur l’hôtel du déshonneur suprême. *

Ravie de son raisonnement elle utilisa ses mains pour se déplacer jusqu’au mur contre lequel elle calla son dos avec un soupir de bien être.
Installée aussi bien que possible, la tête toujours relevée vers le plafond, elle se mit à déclamer divers mots à voix haute en espérant que l’un d’eux débloque ce fichu passage secret qui la narguait.


- Citron ! Sorbet ! Sucette ! Sucrerie ! Phénix ! Crapaud ! Patacitrouille ! Berlingot ! Praline ! Fizwizbiz ! Crèmes Canari ! Suçacides !

...

- Poudlard, Poudlard, Pou du Lard du Poudlard,
Apprends-nous ce qu'il faut savoir,
Que l'on soit jeune ou vieux ou chauve
Ou qu'on ait les jambes en guimauve,
On veut avoir la tête bien pleine
Jusqu'à en avoir la migraine

...
Qui mijote dans nos crânes,
Oblige-nous à tout étudier,
Répète-nous c'qu'on a oublié,
Fais de ton mieux, qu'on se surpasse
Jusqu'à c'que nos cerveaux crient grâce.


* Réduite à chanter cette idiote d’hymne que j’avais esquivée… *
# C’est pas glorieux ! #
* Oh toi la ferme hein ! *
# Tu es Pat je suis Tic ! #
* Gné ? *
# Nous sommes PA-THE-TIQUE ! #
* -_-‘ *
# Mouhaha, c’était trop facile ! #
* DEGAGE !!!! *
# ... #

- Gingembre ! Sauge ! Jobarbille ! Tatou ! Bavboules ! Beuglante ! Bombabouse ! Yo-yo hurleur ! Serpentard ! Serdaigle ! Poufsouffle ! Merlin ! Gry… Gryffondor ! Eteignoir ! Scrutoscope ! Vif d’or ! Batte ! Balai ! Souaffle ! Cognard ! Rapeltout ! Pensine !

...

- Poudlard Express ! Portoloin ! Magicobus ! Echec ! Lunascope !


Elle avait beau raconter tout ce qui lui passait par la tête, rien ne voulait fonctionner.
Le château devait avoir une poutre contre elle !
Son genou picotait désagréablement et après avoir retourné sa besace elle ne put que constater qu’elle n’avait plus de potion antidouleur sur elle, la poisse…
Sans compter que l’image d’un directeur mécontent ne cessait de s’imposer devant ses yeux.


- AU NOM DES SACRO- SAINTE
CHAUSSETTES DE MERLIN, OUVRE !!!!


Et là, miracle !
"Chaussette" quitta sa bouche et tout se mit en branle.
Sous ses yeux écarquillés de surprise et de joie contenue, le tableau se brouilla pour se fondre dans le mur… tout disparut laissant un chemin voilé d’ouvert.
Kay se leva comme une petite biche qui apprend à marcher.
Elle repassa son sac en bandoulière et sa baguette à la main elle passa sa tête à travers le voile argenté qui cachait le passage. Traversant sans difficulté et sans effets secondaires, la jeune fille alluma sa bien aimée baguette et elle s’engouffra dans l’escalier. Tout doucement, par précaution, elle le descendit et c’est ravie qu’elle déboucha près de l’entrée de sa maison.
Elle aurait bien été se changer mais une petite voix ressemblant étrangement à celle de son directeur l’en dissuada. Aussi reprit-elle sa route vers le grand escalier qui l’amènerait au Hall ou elle pourrait rejoindre la salle des Préfets.
Croyez là, elle n’est pas prête de revenir étudier seule dans une salle vide… à moins que ce soit celle là évidement ! Bon, tout n’est pas perdu, elle a un nouveau passage secret dans son escarcelle ^^



[2004 mots]
[HJ : Voilà ton défit Dam… je ne suis pas franchement sûre du résultat vu que ça fait 2h *Oh que c’est bon de pouvoir parler temps ><* que je suis dessus et même en relisant je ne mets plus l’œil sur un problème…]

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magie-poudlard.niceboard.com/
 
...foiré de château !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le château de Fougères
» Festin au château (suite)
» [Aisne(02)] Château de Coucy
» Britany, domestique au château d'Émeraude
» Visite au château d'Ambleville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecole Poudlard :: Le Rez-de-Chaussée :: Salle de classe n°11-
Sauter vers: