AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la votre! (je savais pas quoi mêttre!!)

Aller en bas 
AuteurMessage
Malicia KACH
Gryffi en 5ème & Préfète
Gryffi en 5ème & Préfète
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1466
Age : 28
Maison, Camp, Poste : Préfète de gryffondor
Sort préféré : Leviscorpus
Age du perso : 15 ans
Date d'inscription : 29/12/2006

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp: le bien
Sang: Sang-pur
MessageSujet: A la votre! (je savais pas quoi mêttre!!)   Sam 10 Nov 2007 - 19:48

Première sortit de l’année à pré au lard, vous pouvez être sur que Malicia était présente ce jour là ! Tous les élèves étaient dans la cours à attendre ce cher concierge à autoriser les élèves à partir vers le village des sorciers.
Malicia était vêtue de manière simple, un débardeur rouge avec des bretelles jaunes, ainsi qu’un jean légèrement ample au niveau des cuisses.

Après quelques trente minutes d’attente qui durent des heures aux yeux de la jeune fille, ils se mirent en route. La marche qui séparait le château au village fût très rapide, puisqu’elle ouvrait la marche avec quelques autres élèves impatients de retourner dans le village.

Une fois arrivé aux portes du village, Malicia pris la direction du bar des Trois Balais. Le bar où il faisait les meilleurs Bière au beurre de tout Londres ! Elle y entra et aperçue qu’il n’y avait pas beaucoup de monde.

Après avoir commander directement au comptoir sa bière au beurre, elle alla prendre une table quelconque.
Une fois assise, elle mis son sac à bandoulière sur la table et y chercha quelque chose. Un bruit la firent sortirent de son action, c’était un charmant serveur qui lui apportait sa bière au beurres, elle le paya et il partit.
Pendant ce temps elle continua à fouiller jusqu’à obtention de la gazette du sorcier.

Les imbéciles de journaliste corrompu par le ministère parlaient de Poudlard, et elle voulait savoir de quoi il était question.


[voilà, tout le monde peux venir y répondre]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich Miller
Directeur de Poufsouffle "un peu fou"
Directeur de Poufsouffle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 208
Age : 29
Maison, Camp, Poste : c\\\\\\\'était Gryffyfy =D
Sort préféré : Cafeum Cali (faire apparaître du café quoi XD)
Age du perso : 21
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp: il a oublié
Sang: Sang-mêlé
MessageSujet: Re: A la votre! (je savais pas quoi mêttre!!)   Dim 11 Nov 2007 - 2:38

Le froid tentait désespérément de l’agripper par les bouts amples de sa veste, le vent ébouriffait ses cheveux blonds encore plus que d’habitude. Il fronça des sourcils pour voir s’il y avait une quelconque issue, mais là, le professeur se trouvait face à un mur.

Tout était merveilleux dans cet après-midi, sauf qu’Erich se faisait probablement encore des films vu la façon dont il se collait aux murs des boutiques à la manière d’un espion pas très subtile… -_____________-

Une roulade était nécessaire pour traverser la rue, pour se rendre de l’autre côté du trottoir, il y avait une masse d’étudiants qui arrivait et Monsieur Miller ne voulait pas y être confronté, personne n’était censé savoir qu’il était là… lui, à Pré-Au-Lard. Il n’y était pas revenu depuis la dernière fois…

*Vous ne m’aurez pas, vous ne m’aurez pas, je me le promet.*

C’était un peu triste quand même, mais bon le jeune homme se retrouva bientôt devant la porte des trois-balais, le regard vide cloué dans la porte comme s’il espérait qu’un œil de bœuf apparaisse. Il ouvrit précautionneusement la porte, et jeta un regard à l’intérieur.

*Ouf, la voie semble libre…*


Il entra, l’air de rien, mais quand le professeur veut avoir l’air de rien, il a l’air de tout le contraire. Quand même grand, l’allure de débâclé, c’était certainement pas son physiques qui allait lui faire adopter le surnom de caméléon aujourd’hui. Un serveur avec un plateau vide s’approcha de lui et remarquant son air consterné, il se permit de l’interroger.

- Je peux vous aider, M’sieur?

- Je cherche mon passer, il parait qu’on me l’ait pris.

-Pardon? Votre quoi? Je n’ai pas bien entendu…

-Heu… vous êtes sourd? (puis plus pour lui-même), pauvre homme.

Erich s’éloigna de l’homme perplexe et alla s’assoire à une table où il y avait une dame qui semblait gentille. Il lui fit un sourire comme lui seul était capable, un large sourire qui ne pouvait montrer à quel point il devait être malade… La dame se leva, un peu effrayée et s’en alla du pub. Assis, seul, Erich n’y pensait déjà plus, en fait, il n’y avait même pas pensé. Tous ces gens qui le fuyait parce qu’il n’était plus normal… le directeur de Poudlard avait été un brave type pour l’engager malgré tout. Sur la table, Erich avait posé ses mains, comme un jeune enfant qui attend d’être servi à manger. Il y avait une gazette du sorcier, mais il n’y fit pas vraiment attention parce que lire devenait un peu compliqué… qu’est-ce qu’il y aurait dans cette feuille de chou de toute manière, hein?

Alors, comme il était encore assis, le professeur de botanique pensait. Il ne commanda rien à boire et regardait bêtement en face de lui. Il pensait à ce que la petite grenouille lui avait dit dans son sommeil…

-Ta chouette est aux Trois-Blalais.

-Je ne connais pas cette personne, désolé petite grenouille.

-C’est un endroit, tu te souviens?

-J’ai déjà su?

-Oui… c’est là que tout a…


-Commencé?

-Non, arrêté pour toi.

-Pour moi seul?

-Oui, ta chouette t’attend, tu verras. N’oublies pas à quoi servent les chouettes…

Et son rêve s’était terminé ainsi. Il ne savait pas très bien à quoi servaient les chouettes et les hiboux, autre que d’envoyer des messages. Alors, il ne comprennait pas son rêve. Sa chouette, il pensait qu’elle s’était envolée, pas qu’il l’avait oublié dans le pub… parce qu’il se rappela en se levant que c’était une sorte de bar super chaleureux, mais pour une raison inconnu (inconnue pour lui XD), il avait peur d’y aller. Mais bon, là, il y était et cherchait un peu sa chouette… il ne savait pas trop son nom puisqu’il l’avait oublié, alors il risqua ceci :

-Hou! Hou!


Le serveur passait par là et leva les yeux au ciel. Erich fit de même croyant que celui-ci avait vu un oiseau. Il retenta l’expérience.

-Hou-hou-hou?!

Mais rien n’en résultat. Il pensa qu’il valait peut-être mieux essayer avec des noms de chouettes comme ça, il tomberait peut-être sur le bon nom au hasard.

- RAYÉE?! LAPONNE?! EFFRAIE?!

Il commençait à attirer un peu trop l’attention là… -_______-‘
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïs Diamitino
Préfète en 4ème ~ Tity Poursuiveuse ~
Préfète en 4ème ~ Tity Poursuiveuse ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 714
Age : 23
Maison, Camp, Poste : Serpentarée, Préfète, et sirène chaussette
Sort préféré : Chaussetum !!
Age du perso : 14 ans
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp:
Sang: Sang-mêlé
MessageSujet: Re: A la votre! (je savais pas quoi mêttre!!)   Dim 11 Nov 2007 - 9:11

C'était l'après midi d'un vague Samedi automnal, humide et frais, où les élèves de Poudlard sortaient de leur Château. En effet, l'Halloween tant attendu arrivait enfin, avec son froid habituel.
Ce n'était pas que Tity n'aimait pas Halloween. Bien au contraire, elle adore les citrouilles, les bals, la magie etc ...Il y avait déjà 3 ans, elle était émerveillée par ce village qu'elle ne connaissait pas. Elle savait aussi qu'elle n'allait pas batailler longtemps pour l'autorisation. C'était gagné d'avance, puisque que pour ses "parents", tant qu'elle n'était pas avec eux, elle avait le droit d'aller partout. Que demande le peuple ? Pré-Au-Lard, ses boutiques, ses sorciers, sa magie ... Le Lieu PARFAIT après Poudlard. Certains préfets lui avaient même dit qu'il y avait des boutiques de Farces et Attrapes, des bonbons complètement insensés mais délicieusement sucré et plein de Taverne... Malfamées ou tout a fait recommendables.
Bref, la description des livres de la bibliothèque étaient si peu expressive par apport à la réalité que Tity faillit s'écrouler d'exitation. Jamais elle n'avait vu autant de Magie flotter dans les airs. Des chouettes volaient dans les airs, le soleil restait caché derrière les nuages et donnait l'impression de nuit. Ou du moins, presque.
Ne sachant par où commencer, Thaïs se décida enfin à aller aux Trois Balais. Du monde semblait s'y attabler, donc ça devait être pas mal comme bar ... Ou alors les sorciers ont tous des goûts zarb' ? Oo. Seule, elle poussa difficelement les portes de chêne et découvrit la salle. Rien qu'en y entrant, on ressentait de la chaleur, faisant oublier le froid du dehors. Les sorciers riaient buvaient et même chantaient de tout leur saoul, sans se soucier de la jeune sorcière qui venait d'entrer. Elle s'assit alors à une table au fond de la pièce, la seule vide, et apparemment mal en point. A peine quelques secondes plus tard, une serveuse aux cheveux verts et à l'air étrange se posta devant elle et la fit sursauter ...


- Quoi que vous voulez prendre ?


Elle avait une voix pincée, comme si elle faisait par dégout mais elle y était obligée.
- Euh ... Whisky P...
- Trop jeune !

La serveuse avait employé un ton si sec que Thaïs en fut révoltée. Elle était venut ici pour s'amuser non mais !! Pi' elle était en 6eme année !! L'année prochaine, majeure la patiote !!

- Hey dites madame "j'en ai ras la baguette de travailler", on parle pas copmme ça aux clients pi' en pl ...


Thaïs ne put terminer sa phrase. Une voix que malheuresement elle connaissait lui coupa la parole.


- RAYÉE?! LAPONNE?! EFFRAIE?!


Tiens un prof --'. ET MALICIA KACH !!! Maman !! Rien ne pouvez être plus pire ... Mais bon, autant essayer de rattrapper son T en fayotant avec le prof... Elle s'approcha alors de sa table et voyant le profeseur Miller s'énervé contre le serveur et le traitant avec des noms d'oiseaux ... Elle jeta un oeil suspect à Mali'. Qu'est-ce qu'il a bien put boire ce couillon ??

510 mots


Dernière édition par le Lun 19 Nov 2007 - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardrpg.forumzen.com/
Malicia KACH
Gryffi en 5ème & Préfète
Gryffi en 5ème & Préfète
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1466
Age : 28
Maison, Camp, Poste : Préfète de gryffondor
Sort préféré : Leviscorpus
Age du perso : 15 ans
Date d'inscription : 29/12/2006

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp: le bien
Sang: Sang-pur
MessageSujet: Re: A la votre! (je savais pas quoi mêttre!!)   Dim 11 Nov 2007 - 12:23

Malicia était en pleine lecture du torchon nationale, elle arborait un sourire mauvais pendant sa lecture.
Rita Sketter, n’avait pas perdu l’occasion de dénigrée le directeur de Poudlard, sur son « incompétence à contrôler les murs de sa résidence », qu’il « ne se souciait pas de la vie et la santé de ses étudiants ». Elle ajoutait par moment « que la sénilité de ce cher Albus le rendait incapable de résoudre ce problème. ». Ce dont elle ne parlait pas, était des accidents qui n’avaient fait aucun mort. De la joie des élèves à se retrouver coincé dans une salle et par conséquent ne pouvant suivre un autre cours. Mais aussi du manque cruelle d’action du ministère pour résoudre le problème.

Elle fût interrompue dans sa lecture par une mauvaise imitation de hululement. Curieuse de nature, elle voulu savoir qu’elle était l’imbécile qui ne savait pas imiter un hiboux.
Elle se retint de rire voyant d’où provenait le bruit, c’était le professeur de botanique qui imitait un hiboux. Mais rapidement le sourire de la jeune fille s’intensifia. Le professeur Miller gueulait dans tout le bar contre le charmant serveur. Le pauvre homme n’avait rien fait, mais se faisait engueller.

Malicia vue certaines personnes partirent du bar, le trouvant sûrement trop bruyant. La jeune cinquième années alla vers la table de son professeur de botanique, peut-être arrêterait-il de crier des noms d’oiseaux…


-Professeur vous allez bien ?

Elle n’avait rien trouver d’autre, de plus elle avait toujours envie de rire de la mine dépiter du serveur qui avait passé son chemin. Lorsque la jeune fille releva la tête elle vue Thaïs, une élève de Serpentard avec qui elle ne s’entendait pas vraiment bien. La verte argent lui lançait un regard mauvais, et accusateur.

D’accord la plupart du temps Malicia était à l’origine de certains comportements étrange.
C’était de sa faute si un élève courait dans tout Poudlard, criant d’avoir une sourie dans son uniforme. Ou si un élève commençait un striptease dans le hall, merci ZONKO et le poil à gratter.
Mais s’attaquer à un professeur dans le bar des trois balais, jamais elle ne l’aurait fait ! Il y a trop de témoins !


-Je n’y suis pour rien ! dit-elle à Thaïs qui le lâchait pas du regard.

Le professeur était un peu fou naturellement, même avec un whisky pur feu, il aurait pas été pire. Mais la directrice de l’établissement ne l’entendait pas de cette oreille. Elle regardait méchamment Mr.Miller, Thaïs et Mali’.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich Miller
Directeur de Poufsouffle "un peu fou"
Directeur de Poufsouffle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 208
Age : 29
Maison, Camp, Poste : c\\\\\\\'était Gryffyfy =D
Sort préféré : Cafeum Cali (faire apparaître du café quoi XD)
Age du perso : 21
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp: il a oublié
Sang: Sang-mêlé
MessageSujet: Re: A la votre! (je savais pas quoi mêttre!!)   Lun 12 Nov 2007 - 2:35

Erich ne criait pas après le serveur, il criait dans le vide et un peu trop fort… mais il était libre, aucune chaîne ne roulait à ses poignets, il était heureux donc.

Citation :
-Professeur vous allez bien ? […] Je n’y suis pour rien !

- Ça tombe bien parce que moi non plus, je n’y suis pour rien!

Et encore une question de sens avec le « vous allez bien »…

- Et je ne vais pas nul part là parce que je suis assis, mais demandez plutôt à la grenouille parce qu’elle, elle est partie un peu trop vite, sans me dire quel était le véritable nom de ma chouette… Et vous, vous savez à quoi servent les chouettes?

Le professeur de botanique n’avait rien prit à boire et pourtant tous étaient d’avis du contraire. Injustice, mais il faut avouer que son comportement n’aidait pas sa cause. Toutefois, il semblait assez lucide aujourd’hui, comme quoi l’air frais lui avait fait un peu de bien. Il ne s’était pas encore mit à se cacher en dessous des tables... Les tables? O.o Il avait faillit oublier. Il regarda autour de lui, comme s’il était le périscope d’un sous-marin.

- Pourriez-vous me dire, si jamais un rêve est sur une image de journal, de me cacher parce que sinon ça fait un mal de tête vraiment intense et ce n’est pas le genre de chose que je souhaite à quelqu’un encore moins à moi-même, et je sais exactement comment c’est, vous pouvez me croire. Alors oui, je vais vous expliquer c’est comment parce qu’il faut que vous sachiez, c’est très très important…

Monsieur Miller avait les yeux tout grand ouverts et plantés dans ceux des deux autres… ne me demandez pas comment il peut faire ça, ça doit être parce qu’il vit dans une sorte d’illusion que ça lui donne l’impression de tout voir, sans pourtant être capable de décerner les contours toujours flous. Bref, Erich ne louchait pas, mais la démence était nettement reconnaissable dans ces deux billes jaunes, brunes avec un peu de mauve quand on y regardait avec plus d’attention. Toutefois, personne ne voulait plonger dans la torpeur d’un être satanique, c’est pourquoi les petites traînées de violettes innocentes qui se trouvaient bien camouflées dans l’iris restaient dans le secret de la folie euphorique ou malsaine de l’homme aux traits pourtant si beaux, mais tellement gâchés à la fois…

- Alors c’est comme si tout d’un coup, on voit la vie pour de vrai, avec des yeux de périscopes pas très illusionnés parce que c’est quand même claire dans l’illumination du moment. Et cette lumière, elle presque magique parce qu’elle apparaît de nul part, vous savez le nul part que tout le monde traîne dans ses mains, sans réaliser à quel point c’est un trou noir qui aspire et qui détruit, mais là détruire, c’est un bien grand mot puisque c’est de l’emprunt sans permission. Ainsi, on se retrouve volé, mais en étant toujours sur terre, mais moi, je vous dis que des fois je préfère rester dans le ciel parce que c’est plus sur de se faire frapper par la foudre que de se faire happer par un trou noire de nul part toujours sur la terre, peut-être dans ce restaurant même, je dirais.

Erich reprit son souffle avant de se lancer dans une nouvelle glissée.

- Et puis là, sur son petit nuage tout là-haut, on se croit à l’abri, mais il n’en est rien, vous ne pouvez pas savoir comment. Bon, pour d’autres, ils iraient bien directement sous-terre au lieu de dans le ciel et tout finirait là, mais moi je sais que c’est une chance de voler parce que la sœur doit être en haut et sous-terre en même temps alors c’est quelque chose de déchirant pour quelqu’un, vous savez, mais c’est surtout le cas pour un père, croyez-moi. Oui… une chance de voler, jusqu’à ce qu’on réalise que la chance n’existe pas. Alors on tombe, mais c’est à n’en plus finir et on a le vertige, mais après trop longtemps, on ne sent plus rien parce que le vertige, c’est la façon de penser en fait. Donc, j’espère tomber en dessous d’une table si jamais un trou noir se pointe, et je vous souhaite de faire de même parce que je suis professeur et je vous montre le bon sens.

Bon sens au lieu de la bonne voie bien entendu. Ah Erich, quand cesseras-tu de faire parler ton toi-même à travers ton corps meurtri de détresse? N’empêche que c’était un joli message à perde à la tête de la lettre. Tu voies ton hibou maintenant? Tu as fait la lecture du message pourtant… Certes, les gens allaient probablement le prendre pour un fou… ce qu’il était quand même après une mure réflexion, mais d’un autre côté, ses propos étaient-ils aussi fous que l’orateur?

Le professeur leva la main comme pour demander le silence, mais il voulait avoir quelque chose à boire, quelque chose de super bon… La serveuse prit le relais au serveur trop exaspéré par ce drôle de client et arriva près d’Erich.

- Ça s’ra quoi comme breuvage?

- De l’eau!

Un grand sourire lui fendit le visage alors qu’une horrible grimace prit place sur celui de la femme aux cheveux extravagants.

- … et pendant que vous y êtes, j’aimerais une protection contre les trous noires et ma chouette, merci.

[XD j’aime trop l’absurde, c’est fantastique, vous pouvez pas savoir comment ^^’ /baffe/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïs Diamitino
Préfète en 4ème ~ Tity Poursuiveuse ~
Préfète en 4ème ~ Tity Poursuiveuse ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 714
Age : 23
Maison, Camp, Poste : Serpentarée, Préfète, et sirène chaussette
Sort préféré : Chaussetum !!
Age du perso : 14 ans
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp:
Sang: Sang-mêlé
MessageSujet: Re: A la votre! (je savais pas quoi mêttre!!)   Mer 14 Nov 2007 - 12:36

Whaaa ! Là il était vraiment grave le prof. Pire que Thaïs vous connaissez ? Nan ? Bah disons que Miller reflète son avenir ... Et même si Tity pouvait penser que son cher professeur était complètement allumé, elle ne pouvait s'empécher d'éprouver une certaine admiration. Un grand sourire au coin des lèvres, fière d'avoir vu un prof chatrb' d'habitude aussi serieux, Tity attendit donc qu'il se calme pour avoir des explications. Ces dernières vinrent enfin et, après que Miller n'acheve sa phrase, en l'entendant dire quelques aneries, elle ne put s'empêcher de rétorquer.

« Sans blagues!? »

Hop, le sourire devint faussement moqueur, mais cette remarque n'avait rien de vraiment méchant. Et puis au passage, non, elle n'arrêterait pas ses délires! En fin bref, Thaïs se sentit alors à l'aise et enleva sa veste lui cachant son habillement ...La jeune fille était aujourd'hui vêtue très normalement. Elle n'avait pas trop le choix pour passer innaperçu à travers une bande de sorcier. Elle arborait une simple paire de jeans bleue foncée ainsi qu'un haut qui laissait légèrement entrevoir le bas de son ventre. Une large ceinture argentée prenait place autour de ses hanches et ses bottes noires montaient jusqu'en dessous de ses genoux. Ses cheveux étaient ramenés dans une mince queue-de-cheval et ondulaient le long de ses homoplates...
Nan, c'est pas vrai . :mrred:
Tity était en effet assez étrangement vêtu. Certains pourraient même penser à un pyjama du futur... Elle avait une longue robe-chemisier qui lui descendait jusqu'aux genoux, violette, décorée de gros ronds jaunes ... Elle avait des sandales rouges, et dessous, des collants verts. On pouvait la prendre pour une folle, mais c'était faux. C'était elle et elle se fichait bien des autres. Les couleurs vives, ça donnent de la chance !! Et il en faut pour écraser les Gryffys puants !! MOUAHAHAHA !!!
La Serpy regarda alors Malicia qui étaut totalement perdue. Son regard passa alors soudain sur son professeur, toujours en plein monologue, les yeux étrangement fixé sur des points flous ...


"Dites Monsieur, votre chouette, elle est de quelle couleur ? Parce-que moua j'ai perdu ma chaussette. Vou savez, elle est rayée de rouge et de jaune ... Ca fait un moment que je la cherche. Elle me manqueuhh !!
Si vous voulez, un peut faire les recherches ensembles !! "


Elle sourit comme en plein rêve, totalement secouée par ce qu'elle était entrain de vivre. En effet, pauvre d'elle-même, s'aperçut alors discuter avec son professeur. Elle, discuter.

" Sinon, pour répondre à votre question, je pense que les chouettes servent à débarrasser les rats des sous-sols ! "

* Je pense qu'on va bien s'entendre lui et moi !!! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardrpg.forumzen.com/
Malicia KACH
Gryffi en 5ème & Préfète
Gryffi en 5ème & Préfète
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1466
Age : 28
Maison, Camp, Poste : Préfète de gryffondor
Sort préféré : Leviscorpus
Age du perso : 15 ans
Date d'inscription : 29/12/2006

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp: le bien
Sang: Sang-pur
MessageSujet: Re: A la votre! (je savais pas quoi mêttre!!)   Mer 14 Nov 2007 - 18:59

Malicia regarda plus particulièrement Thaïs qui était venue près d’elle. Ok On peut pas dire que les goûts vestimentaires de Malicia était souvent très classe, et non voyant ! Mais de là a accorder du jaune, du violet, du rouge et du vert ! Non ça jamais ! C’était vraiment très voyant, voir pitoyable, mais typique de cette Serpentarde. Au moins ainsi elle était sure d’être populaire.
Mais ses pensées de Gryffondore fouineuse, se stoppèrent lorsque Mr Miller pris la parole, comme si de rien n’était.

Le professeur de botanique était vraiment quelqu’un de spéciale et d’unique, là aucun doute. Il la faisait sourire, par ses répliques excentriques et sans véritable sens pour les autres personnes. Puis son regard de fou, ce prof l’amusait sérieusement, ça donnait du piment à l’établissement.
Faut avouer que l’établissement était déjà assez fou lui-même, mais ce prof allait en apparence aussi bien que le château. Sérieusement personnalisé les rêves avec un tel sérieux dans la voix révélait de l’incroyable.
Le plus étrange, mais sans réel lien, c’est que le château à commencé à déraillé l’année que ce fou est arrivé….
Mais elle l’écoutait, pour découvrir qu’elle sottise il allait encore leur sortir.

Même si son monologue, n’avait pas beaucoup de sens, ce qui n’étonnait pas trop la jeune fille. Certaine incohérence était trop grosse pour n’être que pure sottise. Mais pour comprendre ce professeur peut-être fallait-il savoir pourquoi il était comme ça.
Sérieux ! Il faut un peu réfléchir, les enfants ! Le directeur, définit depuis toujours comme l’être le plus intelligent, malin et logique, aurait-il vraiment pris un professeur fou d’origine ? Enfin cela n’a aucun sens ! Pourquoi as t-il accepter ce très jeune professeur toujours dont les paroles sont confuses ?
Qui a fait de cette gamine, une curieuse, je veux le coupable ! Comme si qu’un élève normal se posait autant de question, sur un monologue peu compréhensible ?![ i]

[i]Bref, Le professeur n’avait pas terminé, dans sa folie. Il commanda de...l’eau, bon il est impossible de lui en vouloir, de ne pas boire d’alcool, mais il y a d’autre chose sans alcool que l’eau ! Mais là n’était pas le plus comique de la chose.
Ce qui avait suivit était bien plus amusant, bien qu’il puisse y avoir un duel entre le comique des répliques et la tête de la serveuse. Une protection contre les trous noire, réplique soit très chercher, soit totalement innocente. La serveuse ne devait sûrement pas vraiment si son idée de remplacer son collègue était si bien que ça !

Malicia aurait bien rit, si seulement la Serpentarde n’avait pas ouvert son clapet une fois encore. Une chaussette qu’elle avait perdu vue son style vestimentaire, c’est ses lunettes qu’elle a du perdre sous son lit crasseux de serpy.


-Thaïs, si tes chaussettes sont de la même couleurs que le reste de tes vêtements, c’est plutôt des lunettes que je chercherais à ta place !


et heureusement que je ne le suis pas !


La cinquième année de Gryffondore se tourna vers Thaïs pour lui faire face, genre de légèrement l’attaquer par le regard.
Avec ses yeux sournois, et son sourire sarcastique, Malicia repris la parole.


-Le plus intéressant, c’est de savoir pourquoi tu « commences » tes recherches à Pré au lard ?

Malicia croisa les bras et regarda la verte argent. Après tout si elle voulait chercher sa chaussette, il serait logique de la chercher au château. Mais si elle la cherchait ici, c’est qu’elle l’a perdu ici, donc comment peut-on perdre une chaussette à Pré au lard ?
Malicia avait omis une information dans sa petite caboche de Gryffondore, Thaïs était réputé pour être légèrement marginale par rapport aux autres élèves. En quelques sortes qui n’entre pas dans la norme. Tout comme les quatre préfètes, à leur propre façon, dont elle faisait partit.
Donc chercher une chaussette avait peut-être seulement pour but de mettre ce prof légèrement cinglée, dans sa poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich Miller
Directeur de Poufsouffle "un peu fou"
Directeur de Poufsouffle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 208
Age : 29
Maison, Camp, Poste : c\\\\\\\'était Gryffyfy =D
Sort préféré : Cafeum Cali (faire apparaître du café quoi XD)
Age du perso : 21
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp: il a oublié
Sang: Sang-mêlé
MessageSujet: Re: A la votre! (je savais pas quoi mêttre!!)   Ven 23 Nov 2007 - 11:44

Citation :
"Dites Monsieur, votre chouette, elle est de quelle couleur ? Parce-que moua j'ai perdu ma chaussette. Vous savez, elle est rayée de rouge et de jaune ...


- Tu penses que ma chouette serait devenue une chaussette? Pour faire la paire avec la tienne, mais aussi pour se faire la malle? …

Dans son esprit, le professeur trouvait évident que deux chaussettes se soient réfugiées dans une de ces valises que les élèves traînent avec eux au château pour ensuite les transvider chez eux pendant les vacances. Ainsi, l’histoire de la gamine faisait beaucoup de sens… aux yeux d’Erich! Et maintenant qu’elle lui parlait, peut-être qu’il avait forcément une chouette rayée finalement… intéressant de voir comment elle avait pu virer au jaune cela dit. Ou peut-être avait-elle toujours été jaune? Le maître d’école n’aurait su le dire, et se contenta de hausser les épaules.

Citation :
Ca fait un moment que je la cherche. Elle me manqueuhh !!
Si vous voulez, un peut faire les recherches ensembles !! "

-On voudrait aider quelqu’un comme moi, maintenant? Je veux dire, il ne faut pas oublier votre condition jeune fille et sachez que j’ai poste à respecter également.

Erich avait des cours à préparer et Dumbleldor lui faisait confiance sur ce coup-là, il était hors de question qu’il abandonne son titre de professeur pour redevenir chercheur … et encore moins chercheur de chaussettes et de machin-chouettes!

-Non, il vaut mieux pour votre avenir sans taches que vous poursuiviez vos études au lieu de poursuivre vos recherches, mademoiselle, parce que les études courent vite, vous ne pouvez pas vraiment savoir comment. Mais moi je dois aussi faire courir les vôtres! De plus, si on ne recherche pas nos petits trésors en permanence, peut-être nous les retrouveront jamais! … Alors vous finirez comme moi, à attendre la moindre occasion, à attendre qu’un indice vienne de lui-même.

Mais la grenouille s’était sauvée trop tôt, pensa-t-il, et les chances de la revoir étaient aussi probables que de rencontrer un nouvel indice.

Citation :
" Sinon, pour répondre à votre question, je pense que les chouettes servent à débarrasser les rats des sous-sols ! "

Hum, voilà qui était intéressant. D’ailleurs, Mr Miller réfléchissait fort sur la question… en fait, c’était plutôt une réponse…

* Alors les chouettes sont des instruments, et elles débarrassent des rats… les rats, ce sont ces gens perfides, non? Alors les gens perfides des sous-sol devraient représenter une masse d’individus qui proviennent… hum… les sous-sol c’est un endroit sinistre… je me souvient quand mon père est mort après ma sœur, ils ont été envoyés tous les deux au sous-sol… alors, ce sont des vilains morts dont on parle… les esprits maléfiques! Mais ça ne doit pas avoir bon goût… et moi qui pensais que je devais nourrir ma chouette avec du miam-hibou! Je me rend compte que j’ai fait souffrir ma pauvre bête… elle est peut-être morte de faim… ou vexée de n’avoir jamais bien mangé!*


Erich se leva brusquement. Et inspira à fond.

- MA CHOUETTE, JE T’EN SUPPLIE! JE TE DONNERAI PLEIN DE MAUVAISES ÂMES SI JAMAIS TU REVIENS AUPRÈS DE MOI! S’IL TE PLAIT, MA CHOUETTE!


Puis, en regardant les deux filles hébétées, avec un air qui l’était tout autant que le leur, il ajouta en chuchotant presque :

-Vous croyez que ça va la faire revenir?


Il avait interrompu les deux petites dames dans leur dialogue de recherche… C’était tellement beau de voir la jeunesse travailler même en dehors des cours. Il leur sourit parce qu’il se voulait encourageant.

*Elles pensent encore à leurs recherches… mais c’est très bien!*

Puis, la femme aux cheveux verts était revenue avec la commande de l’homme fou aux cheveux blonds. Il la remercia fort quand elle lui donna le verre, et il lui fit un gros câlin XD!

-Merci madame de ne pas m’avoir oublié! Vous n’êtes pas une grosse mégère méchante et exaspérée finalement!


Puis, toujours avec son immense sourire aux dents blanches, il desserra son étreinte et se retrouva face-à-face avec un visage courroucé et crispé par la fureur. De plus, il était même, une seconde plus tard, nez à nez avec une baguette magique dont l’extrémité lui touchait presque le visage. Ah pauvre homme! Qu’a-t-il fait pour mériter un tel sort?! N’empêche qu’il n’y avait pas encore eu de sort puisque la dame était tellement fâchée qu’elle n’arrivait plus à parler! Et les sortilèges informulés, eux? Et bien pensez-vous réellement qu’une petite serveuse pas très rapide a pu aller loin dans ses études? … Moi je dis que non, alors elle est trop nulle pour faire de la magie aussi avancée, bon >.<!


Edit Admin : :lol: Je peux faire parti du Fan club de Erich ??? *P'tits n'oeil mignons*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïs Diamitino
Préfète en 4ème ~ Tity Poursuiveuse ~
Préfète en 4ème ~ Tity Poursuiveuse ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 714
Age : 23
Maison, Camp, Poste : Serpentarée, Préfète, et sirène chaussette
Sort préféré : Chaussetum !!
Age du perso : 14 ans
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp:
Sang: Sang-mêlé
MessageSujet: Re: A la votre! (je savais pas quoi mêttre!!)   Ven 23 Nov 2007 - 13:30

- Le plus intéressant, c’est de savoir pourquoi tu « commences » tes recherches à Pré au lard ?

Le moral de Thaïs piqua en flèche quand son professeur s'était mis à parler de l'éducation scolaire, des études, de l'avenir. Mais où était donc passé le fou et entrainant Erich Miller ? Pourquoi, au grand pourquoi parlait-il de tâche ? C'était Mali' qui faisait tâche avec ses questions sans aucun sens...


- MA CHOUETTE, JE T’EN SUPPLIE! JE TE DONNERAI PLEIN DE MAUVAISES ÂMES SI
JAMAIS TU REVIENS AUPRÈS DE MOI! S’IL TE PLAIT, MA CHOUETTE!


Thaïs le regarda puis haussa les épaules. Que pouvait-elle répondre ?


" Si vous faisiez preuve de plus d'ambition et de moins de négativité, je pense que votre chouette reviendra instantanément. Ce n'est pas en criant à tue tête "reviens" qu'elle reviendra. Vous lui promettez des choses en retour, masi sera-t-elle sûre que vous tiendrez parole ? En
effet, regardez ma chaussette... Ca faisait un certains temps qu'elle embrumait mon dortoir avec son odeur alléchante. Mais malheuresement, les elfes de maison m'ont ordonné de la nettoyer sinon eux-mêmes s'en chargeraient. J'ai donc accepté, pour que c'est truc me laissent
tranquille. Et Vertine, se sentant trahie, a disparu. Je l'ai imploré de toute la manière qu'il pu, mais croyez moi, elle s'est bien rettenu de nenir picorer dans mon assiette... Car les promesses que je lui ai faites pour qu'elle revienne, je n'avais aucun moyen de les tenir !!!
Et j'en profite pour te répondre KACH, que tu ne peux me comprendre. Je suis au dessus de ta classe sociale et culturelle. Tu n'as jamais eu de promesse à tenir toi. Et puis, quand on connait sa chaussette, on sait où elle se trouve sans vraiment le savoir. C'EST L'INSTINCT CHAUSSENEL !! "


Thaïs se tut dès qu'elle vit arriver la serveuse aux cheveux verts. En effet, les paroles prononcées étaient peut-être l'oeuvre de leur prophétie. Et oui, tout est l'oeuvre des prophéties !! Alors pourquoi pas la double disparition ? Mais la question devait se poser tout haut :


" Monsieur Miller et Miss Kach, je devrais vous dire que tout cela me perturbe beaucoup.
Avez vous vraiment perdu votre chouette ou est-ce elle qui vous a perdu ?"le questionna-t-elle avec un air conspirateur, "Oui, la question doit être posée !! Nous avons tous perdu quelque chose, dont toi Malicia, ta dignité ... Mais ne serait-ce pas plutôt Malicia qui s'est égarée ??!! "


Elle rendit le sourire narquois à Malicia, puis replongea son regard dans le
fin fond du matérialisme. En effet, ses paroles précédentes n'avaient aucun sens, mais avaient-ils essayer de le rechercher ? Bah oui, chercher au centre de l'inspiration est une chose, mais essayer de puiser son entier en est une autre ... Mais un autre évènement peu recommendable pour enfant mal dans leur peau se produisit. En effet, notre beau jeune professeur cinglé avait totalement pris dans ses bras la pauvre serveuse miteuse. Tout cela sans oublier de dire qu'il l'avait prise pour une demeurée qu'elle n'est pas ...


" Hey Mdame, moi aussi je peux vous faire un câlin ? Peut-être que Vertine verra que je suis devenue offrante et elle reviendra "

Thaïs lui sourit moins aimablement que son professeur le faisait maintenant. Si il le faisait, c'était sûrement pour retrouver sa chouette. A moins qu'il ne soit complètement pété, plus qu'il ne l'ai déjà. Ou peut-être n'est-ce pas une question de folie, juste un passage commun. Un rituel religieux... ?
Thaïs connaissait les religions magiques. Elle avait souvent été interressée par leur mode de vie ou leur péchés capîtaux, leurs piliers... Même les religions moldues étaient interressantes. Elle parlait de magie
drunken

615 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardrpg.forumzen.com/
Malicia KACH
Gryffi en 5ème & Préfète
Gryffi en 5ème & Préfète
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1466
Age : 28
Maison, Camp, Poste : Préfète de gryffondor
Sort préféré : Leviscorpus
Age du perso : 15 ans
Date d'inscription : 29/12/2006

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp: le bien
Sang: Sang-pur
MessageSujet: Re: A la votre! (je savais pas quoi mêttre!!)   Jeu 29 Nov 2007 - 19:58

Malicia commençait à désespérer de la situation. Non qu’elle commençait à en avoir marre. Au contraire, pouvoir rabaisser à la fois un professeur et une élève durant plus d’une heure était une chose dont elle pouvait rêver, mais là elle se demandait si la situation n’était pas trop simple.
Elle s’amusait à les voir réciter des tissus de mensonges tous les deux convaincues d’avoir de l’intelligence. Mais c’est plus dur qu’il n’y parait de paraître idiot, ça elle le savait.

Entre un professeur cherchant désespérément sa chouette, débitant des paroles sans véritable sens. A quoi cela sert-il de dériver autant sur un mot… ce professeur était bien des plus intrigant et intéressant dans sa façon de vivre !
Par moment on pouvait distinguer quelques bribes de réalité dans ses paroles, mais est-ce de l’insouciance, de l’incohérence qui l’attire vers une réalité qu’il ne comprend pas ? Personne ne peut le savoir à part cet être continuellement déboussolé.
Dans ses gestes, dans son comportement, il y avait des choses que l’on pouvait percevoir, des bribes d’enfantillages et d’innocence. L’innocence…. oui il paraissait innocent, mais par moment coupable d’un acte effroyable.
Puis cette chouette d’où vient-elle ??!!! Pourquoi cherche t-il une chouette ici !! C’est un bar non un magasin !! Pourquoi Dumbledore l’as t-il fait venir, lui, il n’est pas des plus compétents dans la matière des plantes… Sûre il ne peut pas être pire que l’autre vielle folle qu’il y avait à sa place… mais comme même !!!
Ah ça devenait bien trop simple de se poser des questions, et de le chambouler dans ses actes. Puis il ne sait même à quoi sert une chouette, c’est affligeant, tout était réunit pour que Malicia puisse le ridiculiser, comme elle aimait le faire avec la plus part des gens.

Mais une voix apparue dans sa tête, comme un souvenir qu’elle ne voulait effacer…..

"TU n’as donc aucune conscience de tes actes !! Pauvre imbécile tu cherche qu’à te faire du bien en faisant du mal aux autres !!! Jamais je ne te considérais comme ma fille !!"

[*]Ca mère… elle avait peut-être raison en faite. Elle cherchait son bien être en ridiculisant les autres…. c’est ainsi qu’elle se sentait importante. Elle prenait conscience de sa vie au fur et à mesure qu’elle vivait. Peut-être que d’autre n’ont pas cette chance… comme cette Serpentarde qui la rabaisse aujourd’hui.

Cette sixième années, n’a peut-être pas grandie, elle ne savait rien l’une de l’autre. A part leur querelle incessante depuis toujours. Jamais Malicia n’avait rien demandé à Thaïs sur sa vie, si elle était heureuse. Elle savait juste comment la rabaisser….

Comme aujourd’hui, c’est ce qu’elle avait encore fait…
C’était peut-être ça le changement, la maturité, mais c’était encore bien lointain pour cette enfant.

Malicia c’est Malicia, elle peut changer mais pas seule ! Pour le moment elle n’aimait pas la façon dont on lui avait parlé. Pour éviter d’écrabouiller cette vermine en causant des dégâts sur le bar, elle plia bagages et regarda le professeur et Thaïs. Avant de partir dehors elle leurs dit :


- Vous ! Si vous cherchez un Hiboux allez demander à la patronne, si vous êtes sur que c’est ici ! ET toi l’asticot multicolore, tu retrouveras ta chaussette avec le sortilège Accio, celui d’attraction !


[548 mots]
[j'ai trop de rpg, dsl mais je dois abandonné à contre coeurs celui-ci....Sorry]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich Miller
Directeur de Poufsouffle "un peu fou"
Directeur de Poufsouffle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 208
Age : 29
Maison, Camp, Poste : c\\\\\\\'était Gryffyfy =D
Sort préféré : Cafeum Cali (faire apparaître du café quoi XD)
Age du perso : 21
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp: il a oublié
Sang: Sang-mêlé
MessageSujet: Re: A la votre! (je savais pas quoi mêttre!!)   Dim 9 Déc 2007 - 4:17

SSSSSSSSSSSLLLLLLLLLLLLLLAAAAAAAAAAAPPPPPPPPPPPPP!

O.O En plein dans la figure, comme un souffle de vie vif qui vient par la porte, pif paf pouf, voilà une élève frustrée qui venait de se sauver parce que, selon Erich, elle avait du mal à comprendre ce que ça faisait de perdre ou encore parce qu’elle le savait trop bien…

Le professeur avait lâché la femme à la verte chevelure qui en profita pour se sauver et s’interrogeait… hum… était-ce bien lui qui avait perdu la chouette ou si c’était elle qui s’était perdue, ou encore, était-ce elle qui l’avait perdu?

- Petite vipère friande de coton filé en forme de bas, je répond à votre questionnement en vous disant que peu importe qui perd qui ou quoi, nous sommes tous perdants à la fin, et peut-être même perdus. Cela dit, je suis déjà allé chez les perdus dans la tour de l’école et je n’y ai trouvé que du Courage pour continuer mes recherche.

Il se rappelait vaguement son pèlerinage avec la Lionne dans les tours du Château, souhaitant trouver les bonnes potions. Et il avait dit à la petite fleur de lys que dans le fond, il n’y avait rien de magique à retrouver, que c’était simplement une histoire de patience et de persévérance.

- Il n’y a pas de potions miraculeuses, ni de portes secrètes qui mènent à nos rêves. Il n’y a seulement que des escaliers qui nous font penser à certaines choses et qui nous entraînent au gré de la folie enivrante que l’on appelle lucidité ou hasard pour les plus petits esprits.

Monsieur Miller expliquait bien les choses, de cette façon là, avec les yeux un peu fermés, mais les idées toutes grandes ouvertes. Accompagnées d’un doigt de savoir pointé vers le ciel infini, ses sages paroles un peu confondues dans des expériences de vie déambulaient à qui mieux-vivre dans le pub et attiraient le regard des plus chauds parce que dans ce temps là, peut-être que même les ivrognes comprenaient quelque chose à la folie, étant eux-mêmes victimes…

Le professeur attrapa son verre d’eau et le vida d’un trait. C’est bon de l’eau, mais c’était le goût de la glace qu’il aimait par-dessus tout. Oui, il l’aimait et pas seulement appréciait. Si la chose avait été possible, il se serait marié avec et il aurait été polygame. Toutefois, c’était inconcevable et il aurait eu beau appeler sa mère pour lui dire qu’il se marierait avec le goût du froid de la glace qui est si bon qu’elle lui aurait balancé un char et l’aurait envoyé se balader une nouvelle fois dans tout le pays et voyager encore bien des années… Tiens, d’ailleurs sa mère ignorait tout de la situation de son pauvre fils, mais elle s’en fichait pas mal aussi, puisqu’elle passait toutes ses misérables journées à pleurer sa fille qui n’était plus, et tout ça à cause de son empoté d’enfant mâle et faible, et à la fois si exaspérant que toute cette histoire avait fini par tuer le père. Ouaip, belle situation familiale, mais bon je ne sais pas trop pourquoi je parlais de ça là, ça même pas rapport avec ce que je voulais dire… -__-

L’enseignant se retourna vers la Vert et Argent et la regarda tranquillement. Il aimait bien la voir parler avec autant de petites manières. Elle semblait tellement convaincue de tout ce qu’elle racontait que c’était tentant d’embarquer dans ses histoires où il manquait des pairs et de croire que vraiment les chaussettes étaient des petites choses perdues et qui n’attendaient que de se retrouver pour faire un tout, un tout unifié et où régnerait le bonheur chaussenel et où toutes les petites paires seraient heureuses, mais si la Sepentard tenait tant à sa chaussette, il ne s’agissait plus d’une paire, mais d’un trio… C’était une chose contre nature, pas étonnant que ça n’ai pas résisté à la vie…

- On aurait dû vous tricoter une jumelle, vous auriez été plus unifiée et moins perdue… Du moins, c’est ce que je pense…

670
[désolé si j’ai mis du temps, mais j’en manquais justement Razz… et puis là, j’étais en feu pour faire mon défi et comme je l’avais terminé et que mes doigts voulaient encore écrire et bien j’ai continué ici aussi parce que ça faisait quand même longtemps XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïs Diamitino
Préfète en 4ème ~ Tity Poursuiveuse ~
Préfète en 4ème ~ Tity Poursuiveuse ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 714
Age : 23
Maison, Camp, Poste : Serpentarée, Préfète, et sirène chaussette
Sort préféré : Chaussetum !!
Age du perso : 14 ans
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp:
Sang: Sang-mêlé
MessageSujet: Re: A la votre! (je savais pas quoi mêttre!!)   Mer 2 Jan 2008 - 22:12

- Vous ! Si vous cherchez un Hiboux allez demander à la patronne, si vous êtes sur que c’est ici ! ET toi l’asticot multicolore, tu retrouveras ta chaussette avec le sortilège Accio, celui d’attraction !

Comment expliquer la spontanéité de Kach ??
C'est comme demander quand un loup sort de terre... C'est absurde et ça ne se peut pas.

« Chère amie, ce que vous dites est absurde est impossible. Je ne sors pas de terre, donc je ne suis pas un loup. »

Trop tard, la lionne s'en était allée aussi vite qu'une gazelle ailée, et avait laissé les deux pauvres gens seuls avec leur problème. Pourtant, Thaïs était autrefois une divinité grec assez spécifique qui portait sur les faveurs des rayées. Les rayées étaient une tribu Maya composée uniquement de filles forcenées qui faisait le travail avec passion et finesse.
Et si dans le problème, il y avait une solution, elle serait certainement évidente, comme un tout. Mais si cette phrase, ne peut être à la négative, le problème ne peut être résolu et le tout deviendrait quoi ?
Comme la chaussette ?
Donc celle-ci doit être dans le trou Noir, dans le Néant, dans le Rien suprême.
Une quête devait être lancée. La quête de la Sainte Chaussette qui n’a pas de paire, celle-ci qui descend des Rayées de la Tribu Maya !


« Les longueurs d'ondes peuvent être perturbées par des phénomènes astronomiques...
Donc le Loup est dans la Terre !! =D
Professeur, merci d’avoir éclairé ma lanterne avec vos rayons ultra violets !! »


Dans sa main moite d’excitation, elle attrapa celle du professeur de botanique, la serra et la secoua d’un geste vif.
Platon disait lui-même que l’Atlantide existait.
Quel bel homme ce moldu... Si tous pouvait être si moins platonique... Ou plutôt, si il pouvait être Platonique...
La jeune Serpentarde souleva son étrange robe pour y laisser découvrir ses genoux. Un recouvert d’un collant, l’autre attendant sagement Vertine, la chaussette disparu.
Nostalgique, elle regarda son professeur, puis décréta :


« Je propose une quête monsieur !! Oui, une quête !!
Je dois retrouver le fragment qui permet à mon pied droit de ne pas éternuer !! ... »


Thaïs se leva d’un bond, le regard fixé sur les personnes qui la regardaient tout aussi étrangement.

« Etes-vous prêt à partir avec moi ?
J’ai besoin de vous, comme vous avez besoin de votre chouette, et comme Vertine a besoin de moi et d’elle pour moi pour que moi d’elle besoin d’elle pour moi... »


Une main tendue devant le visage à un air de penseur absurde.
Voila le tableau qui régnait dans le bar des Trois Balais ce jour-là...
C’est dommage que celui-ci ne soit pas réellement peint. Thaïs m’aurait bien affiché dans sa maison, quand elle aurait un mari doux et aimant. Mais si se tableau avait réellement était peint, l’aurait-elle voulu ? Ou si celui-ci ne serait pas, comme ici, peint, ne l’aurait pas désiré ? Ou bien, l’aurait-elle simplement rejeter, par peur que des souvenirs remontent à la surface alors que Vertine, elle, n’a jamais pu flotter dans le Néant ?


522 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardrpg.forumzen.com/
Erich Miller
Directeur de Poufsouffle "un peu fou"
Directeur de Poufsouffle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 208
Age : 29
Maison, Camp, Poste : c\\\\\\\'était Gryffyfy =D
Sort préféré : Cafeum Cali (faire apparaître du café quoi XD)
Age du perso : 21
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp: il a oublié
Sang: Sang-mêlé
MessageSujet: Re: A la votre! (je savais pas quoi mêttre!!)   Mer 30 Jan 2008 - 12:11

Les choses qui partent de loin parcourent nécessairement une distance considérable. Mais estimer une grandeur sur un plan longitudinal revient à regarder l’énergie, comme par mauvaise habitude humaine ou sorcière. Et quand on pense à l’énergie, à la distance et aux longueurs surtout, on ne doit pas vraiment se surprendre que le professeur avait une étoile filante dans la tête. Il avait beau courir après, c’était inutile. Tout ce dont il percevait d’elle, c’était le faible arôme une traînée scintillante qui falsifiait une illusion d’une utopie imaginaire. Avec des yeux songeurs, l’homme regarda sa bonne étoile partir tout droit, sans même prendre le risque de tendre le bars, comme si ce geste concret lui apporterait une déception plus vive et plus réelle encore.

Mais toujours en était-il, que la petite poudrette bien chatoyante. Des remerciements? Pour lui? J’ai beau relire, j’y vois clair, et mon bon homme à beau avoir le disque sur la répétition, évasive certes, mais répétitive, il entendait toujours la même chose : une poussière d’étoile.

Si on se creuse un peu le cerveau, on réalise qu’on savait évidemment que la vitesse de la lumière est X fois plus rapide que celle du son… aussi quand l’étoile fut passée, il n’était pas non plus surprenant d’entendre le discours discontinue de la masse en poudre d’escampettes atteindre l’enseignant de Poudlard à retardement. C’est donc avec un valeureux signe d’approbation de la tête qu’il donna une sorte de « bienvenue » singulier à la gentille découverte dont apparemment il semblait être la cause.

Décidément, cette petite était bien perspicace, elle parlait de longueurs d’onde comme si elle savait discerner et suivre le fil brillant des pensées de notre homme éméché! Mais la thèse ne correspondait pas vraiment à l’astrophysique à laquelle il s’attendait :

Citation :
Donc le Loup est dans la Terre !! =D

Théorie intéressante, bien que hors de toute atteinte. Oui atteinte, et non attente. Ici, on abuse d’une expression truquée pour traduire une réalité intouchable. Erich Miller ne comprenait pas vraiment le sens logique de la demoiselle aux couleurs assorties à son état d’esprit, mais tant que ses belles phrases de gentille étudiante cardaient avec les réflexions de notre cher ami, la chose lui convenait parfaitement.

* À bien y songer, je crois qu’elle a saison, ma foi! Il ne faut pas chercher aux endroits trop évidents, sinon la vie serait d’une simplicité rare.*

Citation :
« Je propose une quête monsieur !! Oui, une quête !!
Je dois retrouver le fragment qui permet à mon pied droit de ne pas éternuer !! ... »

Une quête? … Vous voulez me rendre nostalgique avec mon cher voilier u.u /retourne au sujet/ Oui, pour toute entreprise, on a besoin d’argent. Une quête était une bonne idée. La vie étant une entreprise, leurs fétiches un gain nécessaire. Oui, une quête était vraiment une bonne idée. Cependant, la petite Couleuvre ne savait pas trop à quoi elle venait de se frotter, et on espère pour sa santé mentale (XD) qu’elle a réellement le sang froid… Erich venait de se lever (ou continuait à être debout… la flemme de relire plus haut 8D), et … joua avec son pied droit par-terre, en le frottant au sol, en le faisant ramper contre la céramique avec un petit bruit de raclement feutré. Un geste banal digne d’un candide innocent. L’homme pensait qu’un pied qui éternuait devait être une chose nécessairement inconfortable, aussi comprenait-il la nécessité de la fillette.

Citation :
« Etes-vous prêt à partir avec moi ?
J’ai besoin de vous, comme vous avez besoin de votre chouette, et comme Vertine a besoin de moi et d’elle pour moi pour que moi d’elle besoin d’elle pour moi... »

- Dans votre demande, il y a beaucoup trop de « pour » pour que je sois contre.

-__- La logique signée Miller. L’interdépendance entre les éléments séparés ou qui cherchaient à ne plus l’être était trop solide, trop forte. Impossible de refuser une telle proposition. Voilà donc quand on parle de solidité des arguments : impossible de faire comme on croit, il faut suivre les faits indiscutables. C’était si simple de penser comme ce professeur de botanique… mais si singulier à la fois… Mais à la question de prêt, pas prêt, j’y vais répondre XD : le jeune homme de la vingtaine naissante digne d’un lever de soleil sous un rideau de pluie fine monta sur la table. Aujourd’hui, il se nommait chevalier, Chevalier Miller. Il fit en sorte avec sa baguette magique que le pub au complet devienne obscure, la cérémonie allait bientôt commencer…

Il prit d’un geste innocent les petites mains de la Serpy qui se trouvait encore plus petite, et de ce fait, il l’entraîna à monter sur le nouveau podium royal où il allait recevoir promotion, promesse de fortune, chance, courage, force, appuie royal, carte blanche, et bien entendu le plus essentiel, leur quête bien formulée!

Alarmés, les gens qui se choquaient d’un tel comportement criaient dès lors leur handicape à ne plus voir clair, mais sous leur rayon de lumière unique, sur le sommet du monde et piédestal, nos vaillants guerriers voyait ce qu’ils pouvaient bien voir, c’est-à-dire, au moins, l’un et l’autre.

- C’est une chose importante que de reconnaître ses alliées, car maintenant nous pouvons dissocier ce qui est ennemi de ce qui est ami. Dans la vison des poudrées d’or, chère Étoile À Cheval Orange, on entend les pulsions d’un nouveau départ : vous les entendez en vous comme j’entend déjà les tambours de guerre! Oui, nous partirons à la recherche de nos gains, de nos nécessités, de nos raison de rester en santé, mais tout cela, ce n’est que de la poudre aux yeux, ce n’est que partir pour mieux revenir! Rester indéfiniment n’est pas naturel, Ô Sage Comète, je vous montrai le monde vu de sa fin en course folle si vous osez voir ce qu’autrui ne perçoit! Mais retournez dans l’ombre, et ce sera un refus à l’utopie recherchée. Vous me proposez quête, ma Déflagration Passante, moi, je vous suie tout en osant apporter ce à quoi les particules se frappent et s’arrêtent. Comme vous l’avez dit vous-mêmes, soyons Ondes et poursuivons un chemin dans une même direction le temps que nos vagues se croisent!

Voilà un joli discours rendu toxique par la physiques qui me distrait malgré moi, mais i on en revient aux faits dans « l’ombre » des Trois Balais, on pouvait voir tout le staff attroupé près de la caisse, quelque uns essayant de demander le clame en vain à une tempête déchaînée de Sorciers en insécurité noire, alors que les plus responsables et expérimentés de la bande dialoguaient entre eux sur les événements :

- Y’en a ras la coupe de Quidditch de ces cons! Poudlard baisse en qualité de sélection…
- Le Choixpeau ce rapièce, que veux-tu…
- Ouaip, mais quand même, on en est à cirer le chaudron là, bottez-les dehors quelqu’un! C’est un foutoir à Lutins ici!
- Je vais appelez les Autorités pour qu’on nous envoie de l’aide.
- Sainte-Mangouste?
- T’es tu malade?! C’est pas d’un asile qui ont de besoin, c’est d’un bon coup de pied au…
- M**de, appelle pas le Ministère rien que pour une bande de givrés à baguette réduite qui rôde dans le resto, ils vont te mettre toi à Azkaban au lieu des autres!
- Yo, t’es con, toi, je veux pas qui aillent à Azkaban, je veux juste qu’on me les sorte d’ici au plus vif d’or, pis comme je me connais, je préfère ne pas le faire moi-même, ça risque de finir par un meurtre digne d’un Verracrasse!
- Ouin, de toute façon, moi non plus, je voudrais pas avoir à dueller avec ces drôles-là… on sait jamais; la Prudence, c’est l’Élixir de l’Existence!


Et les autres approuvèrent en silence. Mais qui donc allaient-ils envoyer pour faire cesser le « carnage » qui ce présentait? Devant les yeux éboulis du professeur, tout un monde de possibilités venait de se dévoiler, il était évident que le loup était dans la terre, que l’alouette nageait dans sucre d’orges, et que les épices dansaient sur de la musique de poêle, mais qui allait croire ça? Bah peu importe, c’était dans le déterminisme des éventualités que la journée de nos preux chevaliers n’allait pas se terminer dans le resto : La porte venait d’être grande ouvert, créant un jet de lumière inconnu, rassurant la foule désorientée, attirant le méprit des « seuls » maîtres de la lumière. Qui était l’importun qui osait venir faire des menaces conflictuelles à leur pouvoir resplendissant? Le Staff avait fait vite pour les démarches d’envoi de secours apparemment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la votre! (je savais pas quoi mêttre!!)   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la votre! (je savais pas quoi mêttre!!)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» °200 questions pour tuer le temps°
» A quoi ressemblerait votre pochette d'album?
» day 12 ? Dites les amis, c'est quoi votre programme pour cette semaine ?
» Frimer, à quoi bon ?
» Soupe de citrouille servie en son carosse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecole Poudlard :: Pré-au-lard :: Les Trois Balais-
Sauter vers: