AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fête de Noël

Aller en bas 
AuteurMessage
Choixpeau Magique
L'Admin Choixpeau
L'Admin Choixpeau
avatar

Nombre de messages : 93
Maison, Camp, Poste : Je vous y réparti....
Sort préféré : Répartisseur ^^
Age du perso : Environ 1 000 ans
Date d'inscription : 18/10/2006

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp: Neutre
Sang: Inconnu
MessageSujet: Fête de Noël   Sam 25 Oct 2008 - 20:41

Le temps passait, doucement le château se recouvrait d’un manteau blanc éclatant et d’une fraîcheur à toute épreuve. Même les farces incessantes du bâtiment ne pouvaient empêcher l’hiver de s’installer.
Depuis quelques jours les cours avaient cessés. Une partie des étudiants s’en été allé avec de posé sur lui un sort l’empêchant de révéler quoique ce soit sur l’état de Poudlard.
Les jeunes restants déambulaient dans la bâtisse en tentant d’échapper au coup du sort du collège.


Mais ce matin là n’était pas un matin comme les autres...

Oui comme tous les jours les hiboux paradaient. Comme toujours les fantômes venaient gâcher le petit déjeuner avec leurs ectoplasmes écœurants. Comme à chaque matin depuis des semaines la chaise de Dumbledore était aussi vide que possible. Pour ne pas changer les jeunes gens présents étaient dès plus bruyants, le jus d’orange coulait à flot, Rusard tournait avec sa chatte aux pieds à la recherche d’un élève à réprimander.
Bref, en apparence tout tournait aussi bien que possible dans ce petit monde.
Mais ce soir, ce soir serait spécial. Car aujourd’hui nous étions le 24 décembre.

Le collège avait organisé quelques petits événements, une fête le soir, l’obligation pour les élèves de présenter un numéro, un grand festin et de la musique à volonté.
Mais ce qu’attendait impatiemment chacune des têtes blondes présente, c’était bien entendu la journée dans le monde Moldu !!!
Journée en compagnie du pire professeur de Poudlard, niveau sécurité et raison mentale... Le directeur des Poufsouffle et professeur de Botanique, Monsieur Erich Miller.


Doucement le flot d’étudiant se dirigeait vers le grand Hall, se réunissant sagement en file près pour le grand départ. A l’entrée, quelques professeurs surveillaient les allées et venues des uns et des autres, n’attendant plus que l’enseignant responsable (en théorie) de la sortie.
Ils partiraient par cheminée, celles de l’entrée. Deux grandes cheminées spécialement rouvertes pour mener la petite troupe au chaudron baveur, afin qu’ensuite ils aillent parcourir le monde Moldu. A côté de chacune d’elles reposaient une grande coupe en verre remplie de poudre de cheminette prête à l’usage.


Ne manque plus que M. Miller...


:pluiedétoiles:

_________________
~ Entre ce que je pense,
Ce que je veux dire,
Ce que je crois dire,
Ce que je dis,
Ce que vous voulez entendre,
Ce que vous entendez,
Ce que vous croyez comprendre,
Ce que vous voulez comprendre
et ce que vous comprenez...
... Il y a au moins 9 possibilités de ne pas se comprendre,
Mais essayons quand même ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-poudlard.forumzen.com
Erich Miller
Directeur de Poufsouffle "un peu fou"
Directeur de Poufsouffle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 208
Age : 29
Maison, Camp, Poste : c\\\\\\\'était Gryffyfy =D
Sort préféré : Cafeum Cali (faire apparaître du café quoi XD)
Age du perso : 21
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp: il a oublié
Sang: Sang-mêlé
MessageSujet: Re: Fête de Noël   Ven 31 Oct 2008 - 2:44

[hj: Et voilà! \o/ Enfin ouverte, l'activité de Noël! (qui tombe pile avec l'Halloween yeah xD) Enjoy People! ]

***


- Oh! Comme vous avez fière allure monsieur!

Isidore tapa de ses petites mains maigrichonnes et râpeuses. Malgré la laideur apparente de la créature dans sa posture revêche et ses longues oreilles effilées, il y avait dans ses yeux exorbités des petites lueurs toutes frivoles de satisfaction pour le travail accompli. Il réajusta la cravate rouge sang d’un grand jeune homme qui se trouvait devant un miroir, mais qui préférait largement fixer le plafond à son reflet bien habillé.

Isidore était un elfe de maison du château de Poudlard qui avait été "désigné volontaire" pour aider monsieur Miller dans son quotidien. En effet, depuis le début de la semaine, Erich était plutôt dans un état lamentable, et rien que la tâche anodine de devoir se raser le visage constituait un risque que personne ne voulait qu’il court, même si la majorité du corps enseignant trouvait monsieur Miller des plus casse-pied. Plusieurs se demandaient encore comment ce faisait-il que c’était lui qui avait été nommé pour être en charge de la sortie dans le monde moldus : il ne connaissait que peu de choses sur les moldus, et encore allait-il être capable de s’en souvenir!? Et l’autre raison qui était sans doute des plus foudroyantes était qu’il était tout simplement plus fou que jamais.

Pourtant, une semaine plus tôt, Erich avait semblé remonter la pente et se comporter avec plus de lucidité. Il parvenait même à certains repas à retrouver la Grande Salle pour y manger et à dire « bonsoir » quand c’était le soir, et à dire « bonjour » quand c’était le jour, plutôt que de crier quelque chose au premier passant croisé… Mais tout avait été gâché depuis que le professeur avait été retrouvé dans la Forêt Interdite, vêtu d’à peine une cape alors qu’une véritable tempête de neige faisait rage dehors. On racontait qu’il prétendait à ce moment là avoir suivi une petite grenouille toute verte qui parlait, mais… qui croyait un fou?

- Ha la-la, Monsieur! Il faut se dépêcher; les élèves doivent déjà vous attendre!

Erich ne savait pas de qui Isidore pouvait bien parler, mais il suivit docilement le petit être qui lui avait pris la main pour le conduire jusqu’à la porte de son bureau. Une chance que l’elfe était-là, sinon Erich serait bien allé à sa sortie comme il s’était levé le matin même, donc en pyjamas! >< … =D Mais là, il faisait très professionnel : l’elfe venait de lui rabattre une cape doublée sur les épaules, et le Directeur des Pourfsouffle (un ancien Gryffyfy pourtant ><) portait une chemise noire et des jeans super stylé. Bref, la tenue idéal pour quelqu’un qui voulait diriger une activité amusante ^^.

- Mettez ces bottes-ci, et vous serez fin près, Monsieur!

Le jeune homme aux cheveux blonds s’assit sur une chaise à côté de la porte, et comme un enfant, il leva les pieds pour permettre à l’elfe de lui enfiler ses bottes chaudes et confortables. Isidore était à genoux sur le sol pendant que l’enseignant était assis tout simplement. Il fixa l’elfe quelque instant, et on entendit un petit sifflement.

- Merci…

Isidore, surpris, releva la tête vers son "maître", ayant de la misère à en croire ses oreilles. Mais au moment où l’elfe leva les yeux, il sentit quelque chose de petit et froid sur le bout de son nez assez long. Une larme était venue s’y écraser…

- … Monsieur?

Mais l’homme se leva aussitôt la dernière botte mise, et ouvrit la porte seul pour se rendre dans le Hall d’entrée, là où les quelques élèves qui étaient censés participer à l’activité l’attendait.

- Joyeuse Saint-Valentin Troupe! Bon, aujourd’hui, nous allons en activité, alors pour se rendre on va devoir prendre de la poudre d’escampette (le professeur désigna les jarres où il y avait la poudre de cheminette --"), et la mettre dans le feu. Quand c’est tout brûlé et que ça vire au vert, n’ayez pas peur d’être malade ou d’avoir le tournis et plongez-là en disant bien fort………….

Monsieur Miller s’était interrompu sans savoir ce qu’il fallait dire… Isidore entra en courant dans la pièce sans vraiment que personne ne le voit puisqu’il était très petit, et se faufila jusqu’à l’homme de silence devant la foule en suspens. L’elfe lui tendit un petit billet, et le professeur toussa un peu avant de reprendre la parole tout en lisant le message à voix haute. Décidemment, l’elfe pensait à tout pour lui… il ferait peut-être bien de venir avec lui dans le monde moldu…

- Bonsoir professeur, voici le monde d’emploi des cheminées qui ont été spécialement aménagées pour les déplacements de votre sortie. Ce n’est qu’un petit rappel bien entendu, alors n’oubliez pas de mentionner les points suivant aux élèves participants : Premièrement, prendre une généreuse pincée de poudre de cheminette et la lancer dans l’âtre du foyer. Quand la couleur des flammes passe au vert, vous pouvez entrer dans la cheminée sans crainte de vous brûler. Ensuite, il ne suffit que de dire « Chaudron Baveur » bien distinctement pour se rendre au lieu dit. Merci de votre collaboration, professeur, et amusez-vous bien pendant cette sortie. A.D….

Erich regarda un peu tout le monde, et les élèves semblaient s’activer vers les deux pots où il y avait de la poudre.

- Donc on s’attend tous au Chaudron Baveur, d’accord!

Pouf! Pouf!, une salve de disparition d’élèves s’engendra dans le hall. Vivement que personne ne se perde! Puis, en dernier, ce fut le tour d’Erich… et de son elfe qui finalement s’obstina à le suivre partout. Les flammes, comme le disait le message de Dumby, ne brûlaient point, et Erich prononça à son tour « Chaudron Baveur », bien clairement avant de ressentir cette impression étrange d’étourdissement… Le Chaudron Baveur… Erich ne s’en souvenait pas vraiment, mais c’était là, il y avait plusieurs mois déjà, qu’il reçut son sortilège de Confusion en pleine tempe. En espérant que pour l’accueil des élèves ce soit plus tranquille!

- Ha, bon tout le monde est là? Pas d’absents ou de jeunes égarés? Non? … Bien! Alors, il est présentement 18h 17, et c’est l’heure de jouer aux Moldus!

Erich enleva temporairement sa cape, la pointa avec sa baguette magique, et quelques secondes plus tard, elle s’était transformée en simple manteau doublé typiquement urbain. Erich fit un clin d’œil à son elfe de maison qui tapa alors des mains, et un gros Pouf! Remplit le pub l’espace de quelques instants.

- Ceci n’est qu’une simple précaution, ne vous inquiétez pas, à votre retour, tout sera rentrer dans l’ordre!

Isidore avait transformé toutes les capes en manteaux ordinaires et avait également verrouillé les baguettes magiques des quelques élèves qui les avaient emmenées avec eux, malgré la restriction que l’on avait faite.

- Première étape : la rue!

Erich avait plus l’air d’un magicien que d’un sorcier en faisant de grand gestes inutiles de présentation en direction de la sortie. Il donna un dernier petit coup de baguette sur la tête de son elfe qui se changea aussitôt en petit garçon à horrible visage… Le professeur n’avait plus tout à fait la concentration qu’il avait il y avait quelques secondes… Bref, le voyage des élèves allait bientôt commencer! Il ne fallait attendre que tout le monde arrive, se remettre de leurs émotions et qu’ils sortent dans la rue, là ou il y avait une gigantesque foule qui se mouvait comme un serpent géant le long de son couloir, car il ne fallait pas oublier : c’était la période de Noël! Et au dehors, en parfaite opposition avec le sombre et miteux petit pub, il y avait de l’air frais, des chants, des paroles, des cris, des lumières multicolores, de la neige, des étoiles! C’était tout simplement magnifique, presque magique en fait ^^.


(ok ok, je me la ferme là xD, et je vous laisse rp ^^)

[1299 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïs Diamitino
Préfète en 4ème ~ Tity Poursuiveuse ~
Préfète en 4ème ~ Tity Poursuiveuse ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 714
Age : 23
Maison, Camp, Poste : Serpentarée, Préfète, et sirène chaussette
Sort préféré : Chaussetum !!
Age du perso : 14 ans
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp:
Sang: Sang-mêlé
MessageSujet: Re: Fête de Noël   Jeu 11 Déc 2008 - 18:45

Thaïs s'était levée de bonne heure. Oui, de bonne heure. Car 6h du matin est une bonne, même très bonne heure. Par rapport aux 9h qui sont, elles, des lèves tards, des flemmardes, des inconditionnées de la vie ! Fichtre !
La Serpentine mis un pied hors de sa couette, sans pour autant daigner ouvrir un oeil. Le froid, malgré la cheminée en flamme, lui piquait vicieusement les doigts de pied. La jeune Diamitino soupira de bonheur... Qui n'enjoy pas ce doux froid mordant, se mélangeant avec les vapes de chaleur qui vous chatouille ? ummm... exquis ! Que Diable!
Tity osa un bras, l'autre jambe, l'autre bras, les yeux, le nez, la bouche le menton, et le front ! Oui le front en dernier. C'est conseillé... Il y a un article à la page 10 du Chicaneur du mois de Décembre si cela vous intéresse. Car je vous voies venir de là; comment peut-on sortir le front après le menton ? Achetez le Magazine de Lovegood (je profite avant que la pub ne soit interdite Very Happy).

Bien en jambe sur ses deux jambes, la blonde se faufila dans son peignoir et se dirigea vers les douches. Elle arracha son pyjama sans scrupule aucun, et plongea dans le bain fumant. Ô délice ! Elle soupirait de délectation, et hésita même à sonner un elfe pour qu'il lui mène le petit déjeuner. Malheureusement, ce genre d'écart est interdit, et Thaïs n'est pas assez bête pour se faire punir le jour de Noël. Car oui, nous étions le 24 décembre ! Rien qu'à cette idée, notre héroïne (non non! tity n'est pas une drogue) eu un hoquet d'excitation. Dans quelques heures, même pas, elle et ses camarades seraient à l'extérieur de ce château fou moisi par le temps ! Ils seront chez les mou du bec ! YEAH ! Mais avouons que cette idée ne plu pas à tout le monde. Sauf, Thaïs, la plupart des ados boutonneux aux percings métalliqueux ne rêvaient que des Bizzar's sisters, et non pas d'une sortie chez les sans pouvoirs. Sans ajouter que le soir venu, quand tout le monde sera mort, et bah il faudra présenter son fier numéro ! ' Trop dla balle ! ' se sont dit la plupart des jeunes filles en fleur, qui pourront enfin démontrer qu'elles ont du talent dans la chanson. Tity, elle, avait une bien autre idée derrière la tête (je ne vous la direz pas naaaaaa mouhahahahahah gagaga hahaha hihihi hohoho!)

C'est donc toute fraîche et joyeuse que Thaïs sortit du bain mousseux. Elle se sécha rapidement les cheveux avec sa baguette, et s'habilla aussi moldu que possible. Et de source sûre, elle savait qu'ils s'habillaient excentriquement excentrique ! Elle enfila une robe pull grise affreusement confortable, un caleçon noir et des botes de cow-boys. Elle laissa ses boucles tomber lourdement sur ses épaules, et l'humidité permit même de belles anglaises *.* En se regardant dans le miroir, Tity fut plutôt convaincu du résultat. Etonnement, elle se trouvait sympathiquement jolie. Elle fouilla dans la trousse à maquillage de la copine, et utilisa celui pour les yeux. Il lui suffisait de souffler sur le petit miroir pour y voir son reflet, avec une simulation de maquillage. Et quand ça lui plaisait, elle devait cligner 3 fois des yeux pour valider.

C'est une nouvelle Thaïs qui sortit du dortoir des Verts et Argents, la baguette cachée dans large poche de son blouson en peau de dragon, et une mince bourse de gallion pendant du côté droit. Toute fière de son nouveau look recherché, elle suivit les autres sorciers jusqu'au Hall où un attroupement mémorable trahissait l'évènement. Tous et chacuns étaient fin prêt, et Tity chou pu apercevoir Erich Miller lire à voix haute les consignes de Dumbledore. En voyant la chaise imposante du dirlo vide, la serpy fut déçue. Elle aurait apprécier bavarder avec lui pendant ce moment de découverte du monde hostile.


- Moi jtrouve le Professeur Miller trop craquant ! T'as vu son sourire de rebelle ? OUHAAA ! lança une jeune poufsouffle hystérique et victime de crise d'épilepsie à chaque fois qu'elle apercevait un dit 'beau goooosss' ouha!
Tity ne put s'empécher de rétorquer son avis sur sa vision de la beautée;


- Personne, je dis bien PERSONNE ne peut rivaliser avec Rusard. Il a un côté jm'en foutiste si craquant, des rides si kawaii, et une dentition so cute ! franchement, Miller, à côté, c'est un livreur de jus de citrouille !

Affreusement fière de son ironie fleurissante, elle jeta un dernier coup d'oeil aux jeunes filles choquées qui s'éclipsèrent rapidement. Tity ou l'art de se faire des amis.

- Donc on s’attend tous au Chaudron Baveur, d’accord!

La foule se mouva en éclair vers les files d'attente, et une hystérie folle se propagea dans les rangs d'élèves. La peur, l'excitation et l'appréhension se mélaient dans ce cortège fous, pendant que les mots 'Chaudrons Baveur' se prononçaient. En moins d'une minute, ce groupe de mot dû être celui le plus prononcé en si peu de temps. Malgré ses manières, Thïs ne fit abstraction à la règle et se jeta dans la file d'attente comme un Troll se jetant sur de la nourriture. Chahut et cri s'en suivirent, précédés de fugace bagarre entre deux élèves se cognant, parfois même seulement se frolant. Vous savez, les racailles ne PEUVENT pas se faire bousculer. C'est EUX qui bousculent. Car, si on venait à, justement, bousculer cet ordre établi, la réalité des choses en prendrait un sacré coup.

- Encore une bousculade bande de mollusque visqueux etje vous PRIVE de cette sortie Twisted Evil

- Sois pas jaloux Rusard chou, un jour toi aussi, Dumbledore te fera confiance et nous confiera à toi ! Fais pas ton mauvais joueur en enlevant des élèves à Miller !

Un petit groupe près de Tity s'esclaffa, pendant que la jeune blonde partie se cacher des foudres de Rusard. Courageuse, mais pas téméraire Very Happy.
Puis, après moulte et moulte attentes, son tour arriva enfin. * AAAAAAAAAAAAAAALLELUHIA ALLELUHIA ALLELUHIA ! *
Ce fut un moment à marquer dans les annales; Tity, se saissisant d'une fine pincée de la douce poussière qu'on lui présentait dans de magnifique pot difforme. Tity, entrant dans la cheminée, souriante comme dans la pub merdique de Xbox 360. Tity, carnonisée. Tity, prononçant merveilleusement bien les deux mots qui la transportèrent aussi imméditement dans la cheminée du pub sorcier de Londres
.

- Arrrh Arrh Arrh <= toussotement;) AAATCHOUIIIM. AAATCHOUIIM. P¨fouuu ! Quelle aventure ! On rentre au chaud now Very Happy ?

Mais personne n'écoutait la Pauvre Serpentarde pleine de suie. Tous étaient hyptotisé par l'extérieur. Et pour cause. Intriguée elle aussi, Tity s'approcha du rassemblement, et dégusta le spéctacle;
Des chants doux et festifs, s'élevant du sol, décoraient la rue déjà illuminée par les centaines de guirlandes accrochées au vitrine, aux sapins, à la neige tombant doucement sur un tapis du même produit, et aussi éclairée par le regard des enfants. Thaïs n'avait jamais vu le monde Moldu de cette façon là. Le spectacle qui se déroulait sous ses yeux n'avaient rien d'ennuyant. Ce n'était pas la magie comme elle la connaissait, mais c'était de la magie quand même. Une autre forme sûrement.
On pouvait voir des Londonniens, chaudement habillés, emmitouflés dans leurs écharpes, et coiffés d'un bonnet papa Noêl qui clignotait au rythme des chansons. Des rires, des mots inconnues, des vitrines intriguantes, pleins de choses incroyables se déroulaient là, sous les yeux brillants des élèves de Poudlard. Bien sûr, il y en avait toujours, qui soupiraient... Mais la pluplart restez scotchés. C'est Tyti qui prit la parole la première:

- C'est trop wonderfull ! C'est whaouuu ! On va faire quoi ? Et je veux leur bonnet de Père Noêl qui clignote !


1301 mots;
jme tais aussi xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardrpg.forumzen.com/
Kay Penthéra
♥ Admin ♥ & Préfète en 5ème
♥ Admin ♥ & Préfète en 5ème
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3109
Age : 33
Maison, Camp, Poste : Serpentard, Elève de 5ème & Préfète, Ecrivaine
Sort préféré : Accio & Incarcerem
Age du perso : 15 ans
Date d'inscription : 11/11/2006

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp: Indécise... Elle préfère son propre camp.
Sang: Sang-pur
MessageSujet: Re: Fête de Noël   Jeu 25 Déc 2008 - 20:32

La petite Serpentard aux cheveux turquoises soupira en s’étirant, confortablement installée entres les tentures de son imposant lit à baldaquin. Une légère odeur de fruit planait sur le dortoir, signe que les filles venaient de libérer la salle de bain. Sans se presser, Kay s’échappa de la chaleur de son lit, elle attrapa la pile de vêtements préparés la veille sur le bord de sa malle et elle fila à son tour dans la pièce d’eau pour une bonne douche fumante et libératrice de sommeil. Quelques minutes plus tard, délassée au maximum, la jeune demoiselle quitta son carré plein de buée, elle trébucha à moitié sur les fringues qu’elle avait larguées sur le sol, insouciante des gouttelettes qui ruisselaient dessus. Tant bien que mal, un peu dans le brouillard mais un sourire rêveur aux lèvres, elle se sécha et s’habilla.
Son regard eu un peu de mal à se fixer, inutile de dire que son reflet mouvant essayant de se cacher derrière le bord de droite ne l’aidait pas. Elle avait eu toutes les peines du monde à réunir de quoi se vêtir en ce jour. Car nous n’étions pas un banal jour de la semaine, ou même des vacances, NON !!! Nous étions le jour de noël, le jour le plus magique au monde et cela peu importe qu’on soit sorcier ou non.
Poudlard expédiait ces derniers locataires au loin en ce 24 décembre particulier. Et peu attentif au devenir de la prochaine génération, on expulsait même ces pauvres jeunes avec le pire professeur de l’histoire de Poudlard, le professeur le plus fou de tous les temps, ou au moins du siècle ! Oui, M. Miller allait être responsable d’eux en cette exceptionnelle sortie dans le monde Moldu, inconnu à la plupart des petites têtes blondes présentes en les lieux.
Mais la Serpentard se fichait éperdument de se détail, elle voulait juste profiter de cette occasion de découvrir un nouveau monde. C’est pourquoi elle avait passé les 2 dernières semaines à se procurer des vêtements Moldus, car elle ne pouvait décemment pas partir chez les sans pouvoirs en modèle de parfaite petite fille sorcière.


* Le... la... comment ça s’appel déjà ? Djeans ? Nan ça c’est magique… heu… Jean je crois ! Bref, ce pantalon étrange me va bien, j’aime ce côté un peu large en bas et comme ça on peu penser que mes bottes son en cuir normal et non pas en cuir de dragon ! Parfait ! Alors, le pull maintenant, un peu long mais ça va pas mal, et puis ce gris argenté va bien avec la couleur du bas et des bottes. L’écharpe noir classique, le manteau synthétique que je dois rendre à Ariella avant qu’elle ne s’aperçoive que je le lui ai emprunté pour cette sortie >< *

Une dernière fois Kay se jaugea dans le reflet animé de la grande glace de la salle de bain, elle s’estima satisfaite pour la tenue mais elle avait encore un important fait à régler. La prof d’étude des Moldus avait été CA-TE-GO-RI-QUE ! Les filles n’avaient pas les cheveux turquoises chez les sans magie ! Même en colorant leurs tifs elles ne pourraient arriver à la teinte de la demoiselle Penthéra, impossible. C’était juste une tradition, une couleur… magique.
Après avoir supplié le prof de sortilège, elle avait obtenu un sort pour changer de couleur, et souhaitant passer inaperçu, elle choisit un noir corbeau qui ferait ressortir ses yeux verts forêt. Elle dut s’y reprendre à deux fois mais ce fut enfin bon, elle arborait enfin une longue chevelure doucement frisée d’un noir parfait.
Un petit sac de toile argenté de passé en bandoulière, avec un peu d’argent dedans et une paire de gants, la Serpentard affronta la grande salle pour chopper au passage sa savoureuse et habituelle tasse de café, avant de se ranger parmi les autres élèves dans le grand Hall en attendant le signal de départ.
Jusqu’au dernier moment elle avait espéré qu’un professeur plus… moins… enfin un vrai prof quoi ! Remplacerait ce cher Erich, mais c’est bien le prof de bota qui se pointa, aussi à l’Ouest que d’habitude si ce n’est plus. Et pas de Dumbledore pour protester forcément !
Ne souhaitant pas mourir de peur en écoutant les vagues explications de leur guide du jour, Kay plongea sa main dans le vase contenant la poudre de cheminette, et dès que l’enseignant se tût, elle balança la poudre dans les flammes rouges qui passèrent directement au verts, sans hésitation elle se planta au milieu et prononça distinctement le chaudron baveur peu soucieuse qu’on l’engueule pour être partie si vite.


* SALAZAR !!! Pourquoi est-ce qu’on se salit autant avec ça !!!! *

Tout en pestant la demoiselle s’éloigna de la cheminée, juste à temps pour éviter l’arrivée catastrophique d’un adolescent un peu rondelet. Elle enfila tranquillement ses gants et un petit bonnet de laine argentée, le temps qu’elle termine de se préparer et qu’elle cesse de songer dans le vide, Miller était arrivé et leur désignait la sortie.
Soit, quand faut y aller, bah… faut y aller !
Ainsi la nouvelle brune poussa la porte d’un bon coup de poignet et s’engouffra dans l’air frigorifique et enneigé de ce mois de décembre anglais. Elle resta figée une seconde quand le brouhaha de la foule l’atteignit, quand les chants retentirent et que la foule passante tenta de l’embarquer. Elle esquiva pour rejoindre le trottoir, les mains plaquées sur ses oreilles. Un peu hallucinée mais agréablement surprise tout de même, elle chercha Miller des yeux en quête d’instruction pour la suite de la sortie qui s’annonçait bien particulière…

La rue s’emplissait sereinement des gens pressés et papotant, risquant à tout moment de noyer la masse d’élève. Le bruit intense issu de cette ambiance de noël couvrait les bruits et les éventuels appels. Bref, cette journée de noël risquait de se dérouler dans le chaos et l’anarchie si le prof ne trouvait pas un moyen de maitriser tout ça… Alors Monsieur Miller ? Une idée ?



[1 005 mots]

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magie-poudlard.niceboard.com/
Abby Steevens
Poufsouffle en 5ème & Attrapeuse
Poufsouffle en 5ème & Attrapeuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 115
Age : 28
Maison, Camp, Poste : Elève et Attrapeuse, Poufsouffle
Sort préféré : Reparo et Silencio ^^
Age du perso : 15 ans
Date d'inscription : 19/01/2007

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp: Le bien...
Sang: Sang-mêlé
MessageSujet: Re: Fête de Noël   Lun 30 Mar 2009 - 8:50

- ABBYYYYY !!!

Poufsouffle qui dort peux passer pour mort.
La plus blonde du dortoir des cinquième de la maison du blaireau dormait à poing fermé et ne comptait vraisemblablement pas mettre fin à son bonheur paisible de suite. Surtout pas après la lutte que cela avait été pour s’endormir. Ah non !
L’interpellée grogna misérablement et se cacha un peu plus derrière son rideau de cheveux pâle comme l’astre du jour.


- Ab’ lève toi feignasse !!! C’est NOWEL !!!!!


Pas un sursaut, pas un tressautement. Hors de question de quitter la quiétude de ce moment délicieux où la torpeur vous entoure en son sein et vous berce gentiment.
Foi d’Abby, elle ne bougerait pas aujourd’hui !
A quoi bon en plus, noël c’est une journée pour les familles, pas pour les filles sans parents à moitié élevée par leur frère et par un collège devenu fou.
Nouveau grognement mécontent.


- Abigaël Steevens tu te lève maintenant où je te jette dans la fausse aux Scrouts !

Boudeuse, la demoiselle daigna entrouvrir une paupière lourde de sommeil pour montrer sa bonne volonté et son état de légume. La rousse qui s’échinait à la réveiller poussa un soupir. La grande bringue aux cheveux de feu dégaina sa baguette d’un air menaçant très convainquant.

- AGUA...
- J’SUIS-DEBOUT-MERCI-JE-VAIS-ME-DOUCHER !


Ricanement victorieux dans la rouquine.
Avec maintes gémissements de douleur la mini photographe se leva en s’appuyant sur le mur, quel dommage de quitter son nid de moquette après la difficulté qu’elle avait eu à s’endormir. De guerre lasse elle délaissa son appui et jeta un coup d’œil morne au plafond où les lits du dortoir dansaient toujours.
La vielle au soir les huit filles de la chambrée avaient eu une sacrée surprise. Plus un seul meuble sur le sol, tous s’ébattaient joyeusement au plafond comme ci cela avait toujours été leur place. Pas moyen de faire descendre quoi que ce soit, pas même un pyjama où une couette.
La blonde fila se doucher et réussit tant bien que mal à nettoyer son jean et son tee-shirt. Elle n’avait que sa cape sous la main et son écharpe de Poufsouffle, ses vêtements moldus se trouvaient dans sa male qui à l’heure actuelle comptait fleurette à la table de chevet de Manuela, la fille aux cheveux violets et noirs.
Abby soupira, passa sa cape, rangea sa baguette et suivit le troupeau de sa classe jusqu’à la grande salle pour le petit dèj. Mais comme elle avait beaucoup ronchonnée pour se lever, elle n’avait plus maintenant que quelques minutes pour ripailler en vitesse. Faut avouer que le banc d’armure du XIIIème siècle qui s’étaient élevées devant elles dans le couloir principal menant au Hall les avaient pas mal retardées aussi, surtout que les silhouettes d’homme de métal avaient commencées à leur balancer des morceaux de leurs armures qui tombaient en ruine -_-‘
Enfin parvenue à sa table, Ab’ n’eu même pas le temps de s’installer pour son rituel du café. Tara, la rousse du réveil, lui fourra une tasse emplie d’un liquide brun sous le nez et sans réfléchir elle y trempa les lèvres pour se délecter du nectar noir. A peine eut-elle lapé la dernière goutte que le mug disparut et qu’elle se retrouvait entrainée par la cape vers le grand Hall où le professeur, for singulier, de botanique leur dictait la marche à suivre pour utiliser une cheminée.


- Sois plus positive bon sang ! On va dans le monde Moldu aujourd’hui !!! C’est trooooooop cool !!! J’ai super hâte moi !
- Je suis Moldue espèce de bave de crapaud desséchée.
- Toujours aussi aimable et imagée au levé.


Abby répondit par son habituel grognement et se contenta de suivre le mouvement quand tout le monde se précipita sur les cheminées. Sans grande motivation elle attrapa une vaste poignée de poudre qu’elle balança négligemment dans le feu, les flammes virèrent au vert et elle y entre mollement en prononçant le lieu de destination. Une drôle de sensation l’envahit et alors qu’un nouveau décor se dressait devant ses yeux, un tapis de bois se rapprocha soudainement de ses yeux.

- Aïe !!!

La fille précédente avait trainée et la blonde l’avait percutée les entrainant toutes les deux à terre. En pestant elle se releva et tenta de retirer la poussière de ses fringues. Le temps qu’elle comprenne déjà elle était poussée dehors par l’ensemble des élèves. Un froid mordant la pinça alors et elle découvrit, plutôt contente, que sa cape était devenue un bon et chaud manteau beige, bien confortable. Elle le ferma puis regarda un peu autour, une rue tout ce qu’il y a de plus Moldue et décorée à la Moldue en période de noël.

- Je la sens pas cette foutue journée.

Un coup d’épaule l’envoya valser contre Manuela qui souriait de toutes ses grandes dents de lapin. Elle poussait des petits cris émerveillés et content qui hérissaient les poils de la pauvre photographe en herbe.

* Je veux rentrer heuuuuuuuu !!!! *

Bon sérieux, il est où Miller qu’on passe à autre chose ?


[846 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien Winson
Gryffi en 2sd et Batteur
Gryffi en 2sd et Batteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 661
Age : 28
Maison, Camp, Poste : Gryffondor en 2nd, Batteur & Vieux Membre
Age du perso : 12 ans
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
Histoire et description du personnage:
Son camp Son camp: Neutre
Sang: Sang-mêlé
MessageSujet: Re: Fête de Noël   Ven 10 Avr 2009 - 8:58

- Enfin Damien ! Tu vois bien que les dates de Marjoribanks ne peuvent correspondre avec celle de la découverte des propriétés curatives des pustules de Bubobulbs !

Il était très tard dans la nuit, ou plutôt très tôt dans la matinée. Deux élèves collés l’un à l’autre pour se tenir chaud, étaient penchés sur une pile vacillante de parchemins, à la lueur de quelques bougies.
Les dernières braises de la cheminée s’étaient consumées il y a quelques heures déjà et l’aube commençait à pointer paresseusement son bout de nez derrière une épaisse couche de brouillard.
L’hiver s’était installé depuis un bon moment et avait laissé son habituel épais tapis de neige sur le parc de Poudlard.


- Ouais, bin n’empêche que ça arrangerait pas mal de monde si ça correspondait !

Le jeune garçon aux cheveux rouge vermillon s’étira tout en baillant à s’en décrocher la mâchoire, renversant au passage quelques boulettes de papiers. La fille elle, tapotait le parchemin qu’elle lisait, corrigeant les phrases erronées.

Depuis quelques semaines maintenant, ces deux là passaient leur temps libre ensemble malgré leur totale différence de caractère. L’une était d’une douceur incroyable et d’un calme olympien alors que l’autre était un danger ambulant, accumulant gaffe sur gaffe et prouvait jour après jour le sorcier médiocre qu’il était.
Ils n’étaient même pas dans la même classe puisque Lisa était en 1ère année et Damien en 2ème.
(
« C’est qu’une question de temps maintenant ! Tu verra quand je redoublerais mon année ! » ne cessait il de répéter)
Eux même ne peuvent expliquer comment leur lien d’amitié s’est fondé. Ils se sont simplement rencontrés à l’infirmerie.


- A ton avis, on va faire quoi pendant la sortie ?
- Aucune idée. Mais je suis impatiente de découvrir le monde des moldus ! Pas toi ?


Damien haussa les épaules et attrapa un manuel posé devant lui. Son devoir n’avançait pas. Certes il avait toutes les vacances devant lui, mais il voulait réserver ses journées pour s’améliorer au quidditch. Et puis sitôt fini, il serai tranquille !

- Moi je pense que se sera une journée magnifique. J’en profiterais pour faire mes achats de noël. Tu devrais en faire autant.
- Mhmmm


Plus tard dans la matinée, une sortie de noël était réservée aux élèves ne rentrant pas chez eux pour les fêtes. Damien n’était pas très emballé à l’idée d’affronter le froid toute une journée, loin de sa chère école, là où tout peut arriver.
Lui, il connaît bien les moldus. Il a grandit chez les moldus et son père est moldu. Il est donc bien renseigné pour savoir que ce monde ne diffère pas beaucoup de celui des sorciers, si ce n’est la magie en moins.


- J’espère en tout cas que la sortie se passera mieux que les cours de bota’. [cf, les malheurs des élèves de Mr Miller ^^]

Les deux Rouges & Ors travaillèrent ainsi pendant quelques heures encore. Damien tombait de fatigue, mais il avait promis à Lisa de rester avec elle cette nuit.
Lisa, une blondinette aux lunettes un peu trop grandes pour elle, était insomniaque. Elle avait prit l’habitude depuis la rentrée de rester dans la salle commune la nuit, à fignoler ses devoirs et apprendre ses cours. C’est d’ailleurs grâce à ces nuits plongée dans ses livres qu’elle a acquit tous ses savoirs. Seulement parfois, en cours, ça lui arrive de perdre connaissance : son corps réclame le repos que son cerveau ne veut donner.
A l’infirmerie, sous les concoctions parfaitement réalisées par madame Pomfresh, Lisa dort comme un bébé. Mais une fois de retour dans son dortoir, quand elle s’apprête à avaler son somnifère, la fiole détale rapidement en ricanant.
Voilà son rythme, pas facile tous les jours.

Au bout d’un moment, vers une heure avancée de la matinée, on entendit les premiers bruits venant du dortoir. Les élèves les plus matinaux se levaient déjà pour prendre leur petit déjeuner.
Lisa rangea ses affaires, rendit son devoir corrigé et terminé à Damien et déposa un baiser sur sa joue. Elle devait maintenant rejoindre son petit ami.
Celui-ci n’appréciait pas vraiment de les voir souvent ensemble, alors comment réagirait il s’il savait qu’ils avaient passé toute la nuit rien qu’à deux...


- Winson ! Déjà debout, c’est étonnant !
- Ah, salut Travis.
- Tu viens dans la grande salle ?
- Mouais, j’te suis.


Dans le réfectoire, les 4 grandes tables s’étaient rétrécies. Le nombre d’élèves étant moins important, autant regrouper les rescapés.
Tous parlaient de la sortie avec plus ou moins d’enthousiasme. Le bruit courrait que leur accompagnateur, le professeur de botanique, serait la SEULE personne responsable de la journée. Rien d’encourageant donc, mais si le vieux directeur lui faisait confiance pour ce poste, les élèves devraient en faire autant. À propos de Dumbledore justement, ou était-il ?
Son grand fauteuil restait vide depuis quelques jours déjà... Étrange.
Mais Damien ne pu se poser de question à ce sujet car une foule d'élèves l'entraina dans le hall. Il était l'heure de partir...
Le professeur de botanique s'adressait à l'assemblée mais le gryffy' n'en capta pas un mot. Un petit groupe de Serdaigle piaillait bruyamment juste devant lui.


*En espérant que rien de trop important n'a été dit...*

Damien resserra sa cape et s'approcha d'une cheminée. Il n'était pas rassuré à l'idée de s'engouffrer dans les flammes mais quand il faut, il faut.
Sans trop savoir comment, le Rouge & Or se retrouva dans le pub londonien. Les dernières recommandation de Miller tonnaient dans le bar et Damien sentit ses vêtements se retirer.


- Hééé ! Ma robe !

Damien s'étonnait lui même de ne pas avoir eu d'ennuis depuis qu'il avait quitter sa tour. Pensant qu'il allait se retrouver nu comme un ver, il regrettait déjà de ne pas être rentré chez lui pour les fêtes. Mais eu lieu d'une tenue d'Adam, il était vêtu d'un jean, d'un pull et d'un blouson à la moldu. Satisfait, Damien suivit les élèves à l'extérieur et resta scotché devant la beauté des lieux. Dans son village moldu, les décorations n'étaient pas si impressionnantes.
Le jeune batteur n'avait assez d'yeux pour tout voir et ne regretta plus d'être là... pour l'instant.


[1034 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fête de Noël   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fête de Noël
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecole Poudlard :: Archives du forum :: Archives du fofo-
Sauter vers: